Conseil départemental

Le Département du Val-de-Marne prêt à agir en cas de crue

Mercredi 24 novembre, les équipes de la direction des services de l’environnement et de l’assainissement ont organisé un exercice de simulation d’une crue majeure.

Créteil, le 24 novembre 2021

L’occasion de réaliser, en conditions réelles, les différentes missions opérationnelles dont elles ont la charge en cas de crise. Un exercice similaire est organisé chaque année, permettant ainsi de former et de cultiver les bons réflexes des agents mobilisés en cas d’inondation.

Le Département du Val-de-Marne prêt à agir en cas de crue
Le Département du Val-de-Marne prêt à agir en cas de crue ; crédit photo : Q. Nogues

Ce mercredi matin, un scénario catastrophe attendait les agents chargés de l’exploitation et de la supervision des équipements du réseau d’assainissement géré par le Département : une crue majeure comparable à la crue centennale de 1910. Une telle crue impliquerait des hauteurs d’eau dépassant deux mètres à certains endroits, toucherait directement 250 000 Val-de-Marnais et aurait de fortes répercussions sur les déplacements, sur l’activité et la vie de nombreux franciliens, bien au-delà de la seule zone inondée.

Une quarantaine de techniciens et d’électromécaniciens étaient mobilisés dès 6h30 jusqu’à 13h30. Au programme de la matinée : mise en œuvre opérationnelle de plus de 700 actions prévues dans pareille situation, dont la mise en sécurité de toutes les stations électromécaniques et anti-crue avec des batardeaux, le déploiement d’un groupe électrogène à la station de pompage « Ecu de France » à Chennevières-sur-Marne, et le basculement informatique du système de supervision et de télégestion VALERIE, du site de Maisons-Alfort vers le site de repli de Chevilly-Larue.

L’ensemble des opérations testées ont été menées avec succès.

L’acculturation des agents au risque de crue

L’organisation chaque année par le Département d’un exercice de crue traduit l’importance particulière qu’il accorde à la diffusion, auprès de ses équipes, de la culture du risque majeur de crue auquel il est exposé. ;

Le Département est doté d’un Plan de continuité d’activité (PCA). Ce document permet d’anticiper les différents risques auxquels la collectivité est exposée et de proposer des outils afin de gérer les crises qui peuvent survenir en assurant la continuité des services publics et la sécurité des agents et agentes.

Le Département sur le pont en cas de crue

 

 

En cas d’inondation, et plus globalement pour toute crise pouvant impacter le Département, un Centre de Coordination pour la Continuité d’Activité (3CA) est activé. Il regroupe, autour du Président, l’ensemble des équipes concernées par la crise afin de coordonner l’ensemble des actions du Département, en lien avec les autres parties prenantes, notamment l’Etat, les villes et les partenaires. En situation de crue, le Département veille à la sécurisation et au bon fonctionnement de ses équipements et établissements (routes, installations d’assainissement, collèges, crèches). Il assure la surveillance des ouvrages de protection contre les inondations dont il a la responsabilité. Au fur et à mesure de la montée des eaux, il déclenche plusieurs actions en fonction de la situation, notamment :

  • la surveillance quotidienne, sur le terrain, des murettes anti-crue et des niveaux de la Seine et de la Marne ;
  • la fermeture de tout ou partie des 450 brèches (ouvertures batardables) situées le long de ces cours d’eau ;
  • l’activation de la vanne anti-crue du canal de Joinville – Saint-Maur, permettant de réguler le débit de l’eau, protéger les habitants et réduire l'impact des inondations dans les villes riveraines de la Marne, soit 15 communes du Val-de-Marne et de Seine-Saint-Denis ;
  • la mise en route de tout ou partie de ses 27 stations de pompage (stations anti-crue) pour éviter les débordements des réseaux d’assainissement aux abords de la Seine et de la Marne.

A lire aussi :

Contact

Bureau de presse

Nous envoyer un courriel

Formulaire de contact

Nous écrire

Monsieur le Président du Conseil départemental
Hôtel du département
Bureau de presse
94054  Créteil cedex

Nous rencontrer

Hôtel du département
21-29 avenue du général De Gaulle
94054  Créteil