Conseil départemental

Le Département engagé dans la lutte contre la précarité énergétique

En Val-de-Marne, près de 45 000 ménages sont en situation de précarité énergétique. Un chiffre qui risque de s’alourdir encore en raison de la flambée du prix de l’énergie. En tant que chef de file de la lutte contre la précarité énergétique, le Département du Val-de-Marne agit avec ses partenaires pour accompagner les ménages et financer l’amélioration de l’habitat.

Créteil, le 10 novembre 2021

En mars 2019, le Département du Val-de-Marne a adopté son plan de lutte contre la précarité énergétique. Organisé autour de quatre axes principaux d’intervention, il comporte une trentaine d’actions destinées à accompagner les ménages, en particulier à domicile, financer ou préfinancer des travaux pour améliorer la qualité de l’habitat, former les professionnels qui reçoivent le public ou encore mettre en réseau les acteurs et structurer les partenariats. 25 des 33 actions inscrites au plan sont d’ores et déjà lancées.

 

Le soutien financier aux Val-de-Marnais en difficulté pour payer leurs factures d’énergie

Via son Fonds de Solidarité Habitat (FSH), le Département apporte une aide financière aux ménages val-de-marnais en difficulté notamment pour payer des factures d’énergie. En 2020, le FSH a permis d’aider près de 11 000 foyers, pour un total d’environ 1 400 000 euros, soit une aide moyenne de 125 euros par foyer.

Le FSH permet d’octroyer deux aides par énergie (électricité et gaz) et par an, dans la limite d’un plafond annuel de 230 € par foyer, en fonction du montant des ressources. L’aide attribuée correspond à 50% de la dette. Le solde de la créance reste à la charge du ménage.

 

L’accompagnement à domicile des ménages

Dans le cadre du programme SLIME (service local d’intervention pour la maîtrise de l’énergie), agréé par le ministère de la Transition écologique, le Département et les EPT Grand Orly Seine Bièvre, Grand Paris Sud Est Avenir et Paris Est Marne & Bois vont lancer en 2022 un dispositif d’accompagnement à domicile des ménages en situation de précarité énergétique. Cet accompagnement consistera en 2 à 3 visites menées dans le logement par des professionnels afin d’une part de comprendre les dépenses liées à l’énergie et l’eau, et d’autre part de solliciter les aides adaptées pour améliorer durablement la situation.

Ce dispositif, étalé sur 3 ans, permettra de suivre près de 1 200 ménages. Il représente un montant global de 900 000 euros, ramené à 400 000 euros après la perception de certificats d’économie d’énergie (recettes à hauteur de 60% maximum du budget de l’opération).

 

La rénovation énergétique des logements

Le Département du Val-de-Marne investit en faveur de la rénovation énergétique des logements sociaux. Le nouvel exécutif a en effet décidé de ne plus financer la création de nouveaux logements dans les villes qui en comptent plus de 40%, mais a fait le choix d’investir les crédits dans des travaux de rénovation des logements sociaux de ces villes. Il apporte en outre un soutien financier aux opérations remarquables en matière d’économie d’énergie.

Le Département contribue également à la rénovation de l’habitat privé en complétant le financement de l’ANAH via le programme « Habiter mieux sérénité », qui accompagne les propriétaires aux revenus modestes pour effectuer les travaux de rénovation énergétique de leur logement. Il expérimente par ailleurs, avec l’Etat, Provicis et les opérateurs, un dispositif de préfinancement des subventions ANAH - Département afin de sécuriser les projets. Cette aide financière peut aller jusqu’à 1000 euros par ménage, et bénéficie à environ 250 familles chaque année.

A noter que le Département est partie prenante de la société d’économie mixte IDF Energies, qui réalise des diagnostics énergétiques, assure la maîtrise d’œuvre déléguée des travaux et apporte des financements aux projets de rénovation.

Il apporte enfin un soutien de financier à hauteur de 75 000 euros aux deux agences de l’énergie présentes sur le territoire, ALEC MVE et l’Agence de l’énergie du CAUE. Ces agences sont essentiellement mobilisées sur l’accompagnement des publics et l’accompagnement des professionnels.

 

Un engagement partenarial

Aux côtés du Département, 11 partenaires sont engagés en faveur de la lutte contre la précarité énergétique en Val-de-Marne :

  • l’Etat,
  • la Métropole du Grand Paris,
  • l’EPT Grand Paris Sud Est Avenir,
  • l’EPT Grand Orly Seine Bièvre,
  • l’EPT Paris Est Marne & Bois,
  • l’Agence locale de l’énergie et du climat de l’est parisien,
  • l’Agence de l’énergie du CAUE,
  • Enedis Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne,
  • GRDF Est Ile de France,
  • la CAF
  • et l’ADIL Val-de-Marne. 

 

Contact

Bureau de presse

Nous envoyer un courriel

Formulaire de contact

Nous écrire

Monsieur le Président du Conseil départemental
Hôtel du département
Bureau de presse
94054  Créteil cedex

Nous rencontrer

Hôtel du département
21-29 avenue du général De Gaulle
94054  Créteil

Services et aides associés