Conseil départemental
×

⚠ Déconfinement : reprise d’activité progressive

Le Département du Val-de-Marne prend les mesures nécessaires pour assurer la réouverture progressive de ses services publics. Il souhaite garantir avant tout la sécurité du public et du personnel. Tenez-vous informés dans l'article régulièrement mis à jour.

Pensez à appeler le 39.94 avant tout déplacement dans les équipements départementaux.

Le Val de Marne s’engage contre les violences faites aux femmes.

Dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le département s’associe depuis toujours à « La Mirabal » qui se tiendra cette année dimanche 26 novembre au Parc du Tremblay à Champigny sur Marne.

En France chaque année, 223 000 femmes sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles de la part de leur ancien ou actuel conjoint.

En 2016, 123 femmes sont décédées victimes de leur compagnon ou ex-compagnon.

Dans le Val-de-Marne, où 52% de la population y est féminine, on estime que 13 795 femmes sont susceptibles d’être victimes de violences très graves et 36 627 de violences graves.

La lutte contre les violences faites aux femmes est un enjeu essentiel de société, d’inégalité entre les sexes mais aussi une urgence de santé publique car les conséquences psychosomatiques, sociales et économiques qu’elles induisent sont considérables. L’organisation mondiale de la santé considère les violences de genre comme l’un des problèmes majeurs en matière de sante publique dans le monde. 

Les violences envers les femmes peuvent prendre de multiples formes : verbales, psychologiques, physiques, sexuelles, économiques et administratives. Elles trouvent leurs origines dans les stéréotypes sexistes.

Le budget de l'Etat consacré à l'égalité femmes/hommes ne représente que 0.007% alors qu’au vu de l’actualité récente, le nombre de femmes témoignant de faits de violences montre la nécessité de développer des dispositif pour lutter contre  le sexisme et les violences faites aux femmes.

C’est en menant une politique toujours plus volontariste, en accordant les moyens aux collectivités territoriales qui sont les plus proches de leurs habitantes et habitants que nous pouvons mener des portiques de prévention, de sensibilisations dès le plus jeune âge mais aussi d’accompagnement dans le prise en charge des femmes victimes de violences mais aussi de leurs enfants.

Le département du Val-de-Marne œuvre au quotidien pour l’égalité femmes/hommes au travers de son observatoire de l’égalité, de ses 20 espaces départementaux de solidarité, ses 72 centres de protection maternelle et infantile, ses 52 centres de planification et d’éducation familiale et  de la mission hébergement logement.

Le Département du Val-de-Marne contribue aussi à la formation des professionnel.le.s sur les violences conjugales et intrafamiliales, sur les mutilations sexuelles féminines, le cybersexisme, la prostitution et le michetonnage. Mais aussi à l’accompagnement et l’aide à la mise en place des réseaux locaux de professionnel.le.s de lutte contre les violences.

Durant l’année 2017, nous avons notamment poursuivit les actions de sensibilisation envers les collégiennes et collégiens sur le cybersexisme  et en augmentant le nombre de téléphone grave danger sur le territoire.

Le Département du Val-de-Marne c’est aussi un soutien actif aux associations qui œuvrent dans ce domaine.

La Mirabal, portée par l’association Tremplin 94, reprendra sa forme initiale cette année avec le soutien financier exclusif du Département. 

Contact

Bureau de presse

Nous envoyer un courriel

Formulaire de contact

Nous écrire

Monsieur le Président du Conseil départemental
Hôtel du département
Bureau de presse
94054  Créteil cedex

Nous rencontrer

Hôtel du département
21-29 avenue du général De Gaulle
94054  Créteil