Conseil départemental
×

⚠ Déconfinement : reprise d’activité progressive

Le Département du Val-de-Marne prend les mesures nécessaires pour assurer la réouverture progressive de ses services publics. Il souhaite garantir avant tout la sécurité du public et du personnel. Tenez-vous informés dans l'article régulièrement mis à jour.

Pensez à appeler le 39.94 avant tout déplacement dans les équipements départementaux.

Pistes cyclables sanitaires : un premier bilan encourageant et des adaptations en cours

Depuis le 11 mai dernier, le Département du Val-de-Marne a progressivement mis en service des pistes cyclables sanitaires qu’il s’était engagé à aménager afin de faciliter les déplacements en vélo. Ces aménagements temporaires ont été encouragés nationalement et régionalement afin de proposer – en pleine crise sanitaire - une alternative aux transports en commun et à la voiture, permettant la distanciation physique.

En parfaite transparence, le Département a partagé les premiers enseignements et comptages réalisés sur ces pistes avec tous les Maires concernés, les associations de promotion du vélo et les acteurs de la mobilité.

 Créteil, le 19 juin 2020.

 

Si les déplacements motorisés restent moins nombreux qu’avant le confinement, à l’échelle régionale comme départementale, la fréquentation des pistes cyclables sanitaires a, elle, connu une augmentation importante. Entre le 12 mai et le 2 juin, les points de comptage répartis sur chacun des axes départementaux ont enregistrés en moyenne une hausse de 36% du trafic.

 

Une utilisation des pistes cyclables sanitaires pour les trajets domicile - travail

Les points de comptage ont permis de constater un phénomène d’heure de pointe le matin et le soir pour l’utilisation des vélos. Les pistes répondent donc aux besoins de déplacement entre le domicile et le travail. Elles représentent ainsi une solution adaptée pour des salariés qui retournent au travail en évitant l’usage de la voiture ou les transports en commun dont la fréquentation reste pour l’instant limitée à 50% des capacités normales pour continuer à garantir le respect des mesures barrière.

 

Une utilisation du vélo encore plus forte à proximité de Paris

Les pistes les plus proches de Paris enregistrent les hausses les plus spectaculaires. Par exemple, la RD120 à Vincennes connaît +47% de fréquentation (soit près de 3 500 passages par jour), la RD7 au Kremlin-Bicêtre enregistre +40% de fréquentation (soit près de 4 500 passages par jour) ou encore la RD19 à Ivry-sur-Seine voit sa fréquentation augmenter de 48% (soit plus de 3 000 passages par jour).

Détail des chiffres enregistrés par les points de comptage entre le 12 mai et le 2 juin :

  • RD7 : Kremlin-Bicêtre : + 40% ; Vitry : + 59% ; Villejuif : +10%
  • RD19 : Ivry : +48% ; Créteil : + 33%
  • RD120 : Vincennes : +47% ; Nogent : +6%
  • RD 34 : Le Perreux-sur-Marne : +43%
  • RD4 : Joinville : +35%
  • RD86 : Fontenay : -13% ; Nogent : +17% ; Choisy : +38% ; Créteil : +91%

 

De prochaines réunions avec les partenaires pour décider collectivement de l’avenir des pistes cyclables temporaires

Après avoir recueilli les retours d’expérience des villes concernées, le Département du Val-de-Marne poursuit sa démarche en concertation avec les partenaires, notamment les collectivités.

Des rencontres techniques seront organisées avec chacune des villes concernées dans les jours à venir afin de pouvoir échanger sur les évolutions des pistes cyclables sanitaires dont elles sont équipées et répondre le cas échéant aux principales problématiques (meilleure insertion des pistes cyclables, sécurisation de certains tronçons, stationnement sauvage…). Toutes ces rencontres techniques se dérouleront d’ici le 15 juillet. Des adaptations localisées sont en cours pour améliorer la sécurité de tous les usagers de l’espace public.

Un autre point d’étape collégial est d’ores et déjà prévu le 27 août, afin d’envisager collectivement les évolutions possibles ou non à ces aménagements provisoires.

 

40 km de pistes cyclables sanitaires le long des principales lignes de transport en commun

Pour rappel, dès le 11 mai, le Département du Val-de-Marne a commencé à aménager 40 km de pistes cyclables sanitaires, le long des itinéraires des principales lignes de transport en commun. Ainsi les usagères et les usagers des lignes de métro 1, 7, 8, des lignes de RER A, B, C, D, E et des lignes de bus 393 et TVM peuvent désormais se déplacer plus facilement en vélo, en appliquant les mesures de distanciation sociale.

Ces itinéraires ont été travaillés en articulation avec l’Etat, les collectivités et les associations de cyclistes.

 


Pour tout contact presse
relationpresse94@valdemarne.fr

 

A lire aussi