Conseil départemental

Une aide exceptionnelle aux communes pour un bel été en Val-de-Marne

Fort de son engagement sur le droit aux vacances et aux loisirs pour tous et toutes, le Département du Val-de-Marne se mobilise pour permettre aux Val-de-Marnais et Val-de-Marnaises qui ne partiront pas en vacances de passer un bel été.

Créteil, le 7 juillet 2020

Lors de sa séance d’hier, le Conseil départemental a voté à l’unanimité une aide exceptionnelle de 550 000 € pour accompagner les 47 villes de son territoire en leur permettant de développer une offre de loisirs estivale plus dense.

 

De moins en moins de Val-de-Marnais et Val-de-Marnaises partent en vacances

La pandémie liée à la Covid-19 a été une épreuve inédite pour tous et toutes, frappant particulièrement les plus vulnérables d’entre nous. Depuis le 11 mai, la France s’est progressivement déconfinée, mais la crise liée à ce virus a engendré une crise économique et sociale de grande ampleur, mettant en exergue une nouvelle fois, les inégalités vécues en particulier dans les quartiers les plus populaires. Depuis plusieurs années maintenant, de moins en moins d’habitantes et d’habitants partent en vacances, et cela sera encore plus une réalité à l’été 2020.

 

Une aide exceptionnelle de 550 000 euros pour l’ensemble des communes

Centre d'animations écologiques au parc interdépartemental des sports de Choisy
Centre d'animations écologiques au parc interdépartemental des sports de Choisy ; crédit photo : Michael Lumbroso

Afin de répondre aux besoins de l’ensemble de la population val-de-marnaise, le Département a octroyé une aide exceptionnelle aux communes pour accroitre leurs activités d’été. Elle permettra ainsi d’augmenter soit le nombre d’activités, soit leur durée.

Un budget de 550 000 € sera dédié et réparti ainsi :

  • Ville de moins de 15 000 habitants : 5 000 € ;
  • Ville de moins de 40 000 habitants : 10 000 € ;
  • Ville de plus de 40 000 habitants : 20 000 €.

Cette aide sera également mobilisable par les syndicats mixtes du parc interdépartemental des sports Paris Val-de-Marne du Tremblay, du parc interdépartemental des sports Paris Val-de-Marne de Choisy le Roi, et du Parc du Grand Godet (10 000 € par structure). Dans un contexte de contraintes inédites, cette politique représente un effort financier important pour la collectivité, mais c’est un choix de favoriser toujours plus l’émancipation et l’épanouissement de la population val-de-marnaise.

Face aux inégalités sociales et territoriales qui s’aggravent, le Département du Val-de-Marne entend ainsi continuer à agir pour contribuer à faire du droit aux vacances pour tous et toutes une réalité.

 

Pour tout contact presse
relationpresse94@valdemarne.fr