Conseil départemental

Une étude scientifique menée par la PMI mesure l’impact de la crise sanitaire du COVID-19 sur la santé des enfants

Créteil , le 27 avril 2022

Les professionnels de la direction de la Protection maternelle et infantile du Département du Val-de-Marne viennent de publier dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire de Santé publique France une étude scientifique consacrée à l’impact de la crise sanitaire du Covid-19 sur la santé des enfants de 4 ans.

Les données issues des bilans de santé en maternelle de plus de 48 000 enfants ont été analysées. Les résultats concluent à un accroissement du surpoids et de l’obésité des enfants lié à la crise sanitaire, avec des facteurs de risque concernant les filles et l’appartenance de l’école à un réseau d’éducation prioritaire ou prioritaire renforcée.


Bilan de santé en école maternelle ; crédit : Alex Bonnemaison

Chaque année, les services départementaux de la protection maternelle et infantile (PMI) se rendent dans toutes les écoles maternelles du Val-de-Marne pour réaliser un bilan de santé auprès des enfants de moyenne section. L'objectif est de dépister les difficultés de santé qui pourraient entraver l'acquisition des apprentissages ou la scolarité des élèves.

A partir des données recueillies sur trois années scolaires (2018-2019, 2019-2020, 2020-2021), une équipe d’agents de la PMI du Val-de-Marne a mesuré l’évolution staturo-pondérale des enfants et l’impact de la crise sanitaire du covid-19 sur leur santé.

Un accroissement du surpoids et de l’obésité lié aux mesures de confinement

Menée sur 48 119 enfants, l’étude démontre un accroissement significatif du nombre d’enfants en surpoids et obèses à la suite des mesures de confinement, par rapport aux années précédentes. Les auteurs de l’étude avancent que, malgré la possibilité offerte de sortir pendant 1 heure chaque jour, la peur ambiante a souvent conduit les parents à ne pas sortir avec leurs enfants pour les protéger du virus. Lorsqu’elles étaient faites, les sorties ne permettaient en outre pas toujours aux enfants de se dépenser. 

Les possibilités d’amélioration

Ces aspects scientifiques ne nous paraissent pas un message à appuyer en direction du public (négatif et sans levier possible). Il nous parait plus porteur de valoriser les pistes de progression (2ème partie de la conclusion du BEH). Des actions de prévention nutritionnelle et de prise charge du surpoids et de l’obésité des enfants sont des mesures adaptées que les professionnels de PMI peuvent mettre en œuvre et accompagner auprès des familles concernées.

A noter : la fréquentation d’une cantine et/ou d’une garderie apparaissent comme des facteurs protecteurs du surpoids ou de l’obésité.

Le Département, expert en protection de la santé des mères et des jeunes enfants

Le Département exerce sa compétence en matière de protection maternelle et infantile (PMI) grâce à des professionnels investis, répartis notamment dans 72 centres de PMI sur l’ensemble du territoire val-de-marnais. Les centres organisent des consultations pré et postnatales et des actions de prévention médico-sociale qui ont pour objet d’assurer une surveillance régulière du bon déroulement de la grossesse.

Des sages-femmes du Département effectuent des visites à domicile pour le suivi de grossesse ainsi qu’un accompagnement des femmes enceintes. Dans les centres de PMI, les enfants bénéficient de consultations médicales gratuites. Un enfant sur deux de moins d’un an est ainsi suivi par les professionnels du Département.

Les équipes de la PMI mènent également d’autres missions, telles que les bilans de santé en école maternelle, des actions de promotion de la santé (nutrition, santé bucco-dentaire), de soutien et d’accompagnement des parents, etc.

La protection maternelle et infantile constitue le 2e budget le plus important du Département (en fonctionnement), avec 134 euros dépensés par habitant, derrière l’insertion sociale et professionnelle (247 euros /habitant).
 

Les auteurs de l’étude

  • Marie-Laure Baranne, cheffe du Service Etudes Recherches Certificats de Santé
  • Barbara Azcona, médecin pédiatre
  • Patricia Goyenne, cheffe du service Bilans de santé en école maternelle
  • Alexandra Moutereau, directrice adjointe de la direction de la protection maternelle et infantile et de la promotion de la santé
  • Isabelle Buresi, directrice de la direction de la protection maternelle et infantile et de la promotion de la santé

 

Contact

Bureau de presse - Caroline Brunot, attachée de presse

Nous téléphoner

Tél. : 01 43 99 70 23 / 06 48 66 64 75

Nous envoyer un courriel

Formulaire de contact

Nous écrire

Monsieur le Président du Département
Hôtel du département
Bureau de presse
94054 Créteil Cedex

Nous rencontrer

Hôtel du département
21-29 avenue du général De Gaulle
94054  Créteil

Services et aides associés

Lire les derniers communiqués de Presse