Conseil départemental

Aéroports de Paris : appel à la mobilisation pour défendre l’économie val-de-marnaise

Confrontée à la crise du Coronavirus, la direction du groupe ADP a annoncé hier un plan de départs volontaires d’une ampleur historique. 1 150 salariées et salariés devront quitter l’entreprise. Parmi eux, 700 emplois ne seront pas remplacés.

Créteil, le 10 décembre 2020

Ce plan d’économies va se traduire par des conséquences en cascade pour les sous-traitants, et plus largement pour tout le bassin d’emploi d’Orly-Rungis. J’exprime mon inquiétude pour l’avenir des salariées, salariés et des familles val-de-marnaises.

En tout état de cause, cette situation démontre bien la folie que constituait le projet de privatisation du groupe Aéroports de Paris. Jusqu’à présent au regard de la crise, des garanties avaient été obtenues concernant la neutralisation du versement des dividendes d’ici 2022. Cette mesure de justice sociale aurait-elle été possible avec des actionnaires majoritairement privés ?

Face à cette crise, j’appelle à la mobilisation de toutes les énergies pour défendre l’économie val-de-marnaise.

J’ai écrit à Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances, pour lui demander de mobiliser le plan national de soutien à l’aéronautique en faveur des entreprises du secteur implantées en Val-de-Marne.

Je propose à Monsieur le Préfet du Val-de-Marne de convoquer prochainement une rencontre avec tous les acteurs économiques du pôle d’Orly-Rungis, afin de trouver ensemble des solutions pour les emplois et l’activité en cette période de crise.

Christian Favier
Président du Conseil départemental du Val-de-Marne

 

Pour tout contact presse
relationpresse94@valdemarne.fr