Conseil départemental

Commission permanente du 10 mai 2021

La Commission permanente du Conseil départemental s’est réunie lundi 10 mai 2021 en visioconférence. 36 rapports ont été votés.

Créteil, le 10 mai 2021

Tourisme, aérien : le Département en soutien à l’emploi

Face à la crise de la Covid-19, le Département s’engage pleinement en soutien à l’emploi, dans les secteurs les plus touchés par les conséquences économiques de la pandémie.

Alors que la quasi-totalité des activités touristiques est suspendue, le Département réaffirme son soutien au secteur du tourisme. La subvention annuelle d’un million d’euros au Comité départemental du Tourisme a été votée, de même que la feuille de route de l’organisme pour 2021. Le tourisme solidaire, l’emploi et l’insertion, la valorisation des projets d’aménagements locaux et la stratégie d’accueil du Val-de-Marne en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024 seront au cœur des objectifs du CDT en 2021.

Le Département a également renouvelé son soutien annuel de 150 000 euros à l’association Orly International, autour d’actions pour l’emploi et la sécurisation des parcours. Ces enjeux sont plus que jamais d’actualité : en 2020 le trafic aérien a chuté de 66% à Orly, avec de lourdes conséquences pour les salariées et salariés. S’appuyant sur dix ans d’expériences, Orly International va poursuivre et amplifier en 2021 ses solutions de mise en relation des demandeurs d’emploi et des employeurs, mais aussi renforcer son dispositif « SecurPro » pour éviter aux personnes salariées le passage par des périodes de chômage en coordonnant les différents opérateurs.

Mobilités, bâtiments publics, espaces agricoles : de nouvelles avancées pour l’écologie du quotidien

La Commission permanente a acté le bouclage du financement de la passerelle cyclable entre Ablon-sur-Seine et Vigneux-sur-Seine. Situé sur un axe stratégique entre Val-de-Marne et Essonne, cet équipement facilitera les circulations cyclables sécurisées. En plus des participations de l’Etat et de la Région, le Département sollicite une subvention de la Métropole, sur ce projet d’un coût total de plus de 4,5 millions d’euros, porté conjointement avec le Département de l’Essonne.

Des engagements forts ont aussi été pris en faveur de bâtiments publics plus respectueux de l’environnement. Le Département du Val-de-Marne s’engage dans le Pacte Bois Biosources Île-de-France. Dans la lignée de la Charte Bois signée en 2015, il s’agit de garantir l’utilisation par le Département de bois français, issu de forêts gérées durablement, et ainsi de réduire l’empreinte carbone du bâti.

Attaché au maintien des terres agricoles en Val-de-Marne, le Département réaffirme son soutien à Val-Bio Île-de-France, installée sur la plaine des Bordes à Chennevières-sur-Marne. L’activité de maraîchage biologique, portée en lien avec des salariés en insertion, est en plein essor. Afin de conforter cette dynamique, le Département signe avec l’association un bail rural d’une durée de dix-huit ans.

 

 

De nouvelles actions pour la jeunesse et l’éducation

Dans une période marquée par de fortes tensions dans l’espace public, mais aussi par la réactivation du plan Vigipirate, la sécurité des collèges reste au cœur des préoccupations du Département. Après 7,38 millions d’euros investis en 2017-2018 dans le cadre des Plan Particuliers de Mise en Sûreté (PPMS), le Département poursuivra en 2021 les opérations de sécurisation des établissements. Un appel au Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance a été lancé afin d’accompagner le financement des travaux nécessaires.

La Commission permanente a validé 26 869 euros de subvention en direction de 21 projets d’actions éducatives et citoyennes dans les collèges, concernant aussi bien la prévention du décrochage scolaire que la lutte contre les violences faites aux femmes, en passant par la sensibilisation aux réseaux sociaux. Ces projets, réalisés hors temps scolaire, constituent un vrai « plus » éducatif et citoyen fortement appréciés par la communauté éducative. La subvention départementale aux foyers socio-éducatifs des collèges a également été reconduite, à hauteur de 27 430 euros au titre de l’année scolaire 2019-2020.

Alors que toujours plus de jeunes se trouvent en situation de précarité familiale, le Département agit en faveur du logement autonome des jeunes, via de nouveaux partenariats avec les missions locales d’Ivry/Vitry, de Villeneuve-St-Georges/Valenton et des Bords de Marne. En 2020 le Département consacrait déjà 386 000 euros aux « logements relais jeunes », finançant ainsi 181 places. Il s’agit de renforcer cette offre, en accompagnant les missions locales pour identifier de nouveaux logements relais potentiels auprès des bailleurs publics et privés.

Christian Favier
Président du Conseil départemental du Val-de-Marne