Conseil départemental
×

⚠ Déconfinement : reprise d’activité progressive

Le Département du Val-de-Marne prend les mesures nécessaires pour assurer la réouverture progressive de ses services publics. Il souhaite garantir avant tout la sécurité du public et du personnel. Tenez-vous informés dans l'article régulièrement mis à jour.

Pensez à appeler le 39.94 avant tout déplacement dans les équipements départementaux.

Disparition de Daniel Davisse : "Un grand humaniste nous quitte".

C’est avec une immense peine, une douloureuse peine, que j’apprends ce matin le décès de mon ami Daniel Davisse, emporté par le Covid-19.

Créteil, le 29 mars 2020

En ce jour triste, je souhaite rendre hommage à sa personnalité emprise d’humanité et à son parcours exceptionnel.

Né juif en 1938 dans l’Allemagne nazi, Daniel portait le témoignage de cette période de l’Histoire. Orphelin, ces parents seront déportés à Auschwitz, il fut recueilli en France où il sera adopté en 1959.

Animé par la justice sociale, à 18 ans, il s’engagea dans les Jeunesses Communistes et il conduit parallèlement de brillantes études. Il sera, au début des années 1960, instituteur à Ivry-sur-Seine puis à Vitry-sur-Seine. Cette volonté de partager et d’enseigner ne le quittera jamais.

En 1981, Daniel Davisse devint chef de cabinet de Charles Fiterman, nommé Ministre des Transports. Deux ans plus tard, en 1983, il entre au Conseil municipal de Choisy-le-Roi aux côtés de Louis Luc. Il ne quittera plus cette ville à qui il consacra toute son énergie.

En 1996, Daniel Davisse devint Maire communiste de Choisy-le-Roi. Il poursuivit le travail de Louis Luc et se démena pour embellir la ville et améliorer les conditions de vie de ses habitants, singulièrement des plus fragiles. Elu Conseiller général du Val-de-Marne en 2004, il prendra très à cœur ce rôle en défendant les intérêts des Choisyens et du Val-de-Marne.

Je garderai à jamais le souvenir d’un grand humaniste, de son œil vif et malicieux mais surtout son infatigable combat pour transmettre, à plusieurs milliers d’élèves, la mémoire des victimes de la déportation et son témoignage bouleversant. Ce combat, il le menait depuis de nombreuses années et il y a quelques semaines encore, avec son épouse Annick.

Au nom du Conseil départemental du Val-de-Marne, j’adresse mes sincères condoléances à son épouse, Annick, à ses enfants, Françoise et Yves, ainsi qu’à ses petits-enfants. J’ai une pensée particulière pour Didier Guillaume, Maire de Choisy-le-Roi et pour tous les Choisyens qui ont connu Daniel. Son combat et son témoignage restent dans nos cœurs, dans nos esprits et plus que jamais d’actualité.

 

Christian FAVIER
Président du Conseil départemental du Val-de-Marne

 

N'hésitez pas à déposer un message en hommage à Daniel Davisse sur la page Facebook du Département 

 

Pour tout contact Presse :
relationpresse94@valdemarne.fr