Conseil départemental

Féminicide de Champigny-sur-Marne : tout doit être mis en œuvre pour combattre ces insupportables violences faites aux femmes

Ces derniers jours, nous apprenions avec émotion le décès de Franciele, jeune Campinoise de 29 ans et mère de deux enfants, tuée vendredi soir par son compagnon. Les enfants ont été pris en charge par les services départementaux de la protection de l’enfance et font l’objet de toute l’attention particulière de personnels départementaux qualifiés.

Créteil, le 29 septembre 2020.

 

Cet événement tragique se produit moins de deux mois après le meurtre de Korotoumé, survenu le 13 août dernier à Chevilly-Larue et qui a fait l’objet d’une importante mobilisation des habitantes et habitants avec la Maire de la ville, Stéphanie Daumin. Depuis le 1er janvier 2020, en France, 69 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint. Elles étaient 152 en 2019.

Le combat contre les féminicides nécessite un engagement sans faille de l’ensemble des pouvoirs publics. Comme le demandent de nombreuses associations, élues et élus au plan local et national, l’Etat doit faire preuve de beaucoup plus de volonté politique en la matière. Le Grenelle des violences conjugales de 2019 doit être singulièrement renforcé.

Avec Fatiha Aggoune, vice-Présidente du Conseil départemental à l’égalité femmes/hommes, le Département est engagé depuis de nombreuses années contre les violences, s’appuyant sur la mobilisation des Val-de-Marnais et Val-de-Marnaises, et la richesse du mouvement associatif.

En 2019, nous ouvrions la structure d’hébergement d’urgence pour les femmes victimes de violences « Marielle Franco » financée à 80% par le Département et gérée par l’association AUVM. Ces dernières années, nous avons quadruplé le nombre de « Téléphones Grave Danger » mis à disposition des femmes victimes de violence. Enfin, les actions de préventions concernant l’égalité femmes-hommes sont parties prenantes du projet éducatif départemental dans les collèges.

L’actualité nous appelle à poursuivre et renforcer cet engagement départemental, avec toutes celles et tous ceux qui veulent en finir avec ces violences insupportables perpétrées contre les femmes.

 

Christian Favier
Président du Conseil départemental du Val-de-Marne

Contact

Bureau de presse

Nous envoyer un courriel

Formulaire de contact

Nous écrire

Monsieur le Président du Conseil départemental
Hôtel du département
Bureau de presse
94054  Créteil cedex

Nous rencontrer

Hôtel du département
21-29 avenue du général De Gaulle
94054  Créteil

A lire aussi