Conseil départemental

Projet de Marché d’Intérêt National sur le triangle de Gonesse : le Val-de-Marne demande des explications

Vendredi 7 mai, le Premier Ministre a dévoilé le projet de création d’un nouveau Marché d’Intérêt National (MIN) sur le triangle de Gonesse, dans le Val d’Oise. Ce projet, présenté comme une « annexe » du MIN de Rungis, suscite des interrogations sur place et dans le Val-de-Marne.

Créteil, le 10 mai 2021.

En effet, la création de ce nouveau site impliquerait le déplacement d’activités du MIN de Rungis sur des terres agricoles. Une telle perspective exige, de mon point de vue, une concertation publique avec toutes les collectivités concernées, dont les collectivités actionnaires de la Semmaris et tous les acteurs économiques du secteur.

Par ailleurs, des garanties doivent être apportées immédiatement par l’Etat sur les conséquences de long-terme en matière d’emplois et d’investissements sur le site historique de Rungis. Je pense tout particulièrement à la poursuite de la modernisation des équipements, à l’accompagnement de l’arrivée de la ligne 14 du métro mais aussi à la remise en place du terminal ferroviaire. Quelques jours après le vote de la loi dite « Climat », un engagement ferme de l’Etat sur ce dernier point aurait fait sens. Il n’en a rien été.

Bénéficiant d’une implantation exceptionnelle, le MIN de Rungis ne peut pas être dépossédé d’un seul emploi, ni d’un euro d’investissements. Au nom du Conseil départemental, je demande donc à l’Etat des précisions quant aux conséquences à court, moyen et long-terme, pour le Val-de-Marne, de ces annonces.

 

Christian FAVIER
Président du Conseil départemental du Val-de-Marne

Contact

Bureau de presse

Nous envoyer un courriel

Formulaire de contact

Nous écrire

Monsieur le Président du Conseil départemental
Hôtel du département
Bureau de presse
94054  Créteil cedex

Nous rencontrer

Hôtel du département
21-29 avenue du général De Gaulle
94054  Créteil