Formations CPPA

Du toucher bien-être au toucher réglementaire (la peau, organe des premiers liens)

Formation annulée 

En quoi  le toucher peut-il être structurant ou bien excitant pour le système nerveux de l'enfant ?  Comment repérer ses besoins réels? besoin de rassurance, besoin de stimulation ou besoin de distance.

Programme détaillé de la formation

Première journée: Le toucher et le mouvement dans la construction de l'identité

 La stimulation tactile est une sensation fondamentale  pour le développement du comportement  harmonieux d'un individu.

 La carence en stimulations tactiles pendant la petite enfance aboutit à une difficulté grave à établir un contact  et des relations saines  avec les autres; de la même manière une forme de toucher intrusif ou « compulsif »  peut aussi générer un comportement de résistance et saturer son système nerveux.

Il semble qu'il y ait un lien étroit entre l'expérience tactile dans la petite enfance et un comportement plein de « tact » dans la vie de l'adulte.

 * Pratique :

1/  Exercice d observation à partir d'images ou vidéos.Observation de situation de vie  quotidienne en structure montrant des enfants en contact avec adultes … observer  les besoins repérés autour du toucher, identifier les besoins fondamentaux :    Besoins physiologiques ,affectifs et  relationnels, besoins de curiosité et d'exploration.

Analyse de  l'action: quels sont les gestes de la professionnelle, la réponse de l'enfant, ou bien le geste de l'enfant et la réponse de la professionnelle .

 

2/ Échange de pratique et réflexion en groupe sur les stratégies mises en place par chacun(e)  pour créer du lien et rentrer en contact avec l'enfant , au niveau physique, au niveau gestuel, au niveau verbal. Sur ce que l'on transmet à travers la voix, le regard, la posture, le geste .

 

3/  proposition d'activité d'éveil sensoriel par le toucher et mouvement  avec les tissus voiles ,une matière qui stimule le toucher et le sens de l'espace .

Échange en groupe sur les expériences et le vécu  de chacun( e) autour de leur perception du tonus des enfants dans la vie en structure (et des situations problématiques rencontrées).

Pratique 2 : expérimenter les différentes qualités de toucher en lien avec notre tonus.

Pratique 3 : « l’étoile de mer » à 2 avec le ballon paille, explorer l’ajustement du corps en mouvement pour trouver plus de confort et diminuer les tensions/efforts parasites.

Deuxième journée: le toucher dans le quotidien en structure

Des soins au portage de l'enfant, du toucher physique au toucher «  psychique ».

Quelle intention pour quel contact?

— toucher de soins: le change , le repas.

— toucher affectif pour rassurer , apaiser.

— toucher de stimulation sensorielle ou de jeu.

 En pratique:  analyse de situations et  mise en réflexion en groupe. À partir de cas concrets évoqués et de difficultés rencontrées par les stagiaires et / ou d'observation en vidéo.

( Ex d'un enfant qui ne veut pas être touché ou encore  un autre qui est tout le temps agrippe à un adulte ).

L'analyse a pour but de mieux  comprendre la situation ( et la perception qu’en a la professionnelle)  en tenant compte de l'enfant,  ses besoins, du contexte familial, du contexte de vie dans la crèche et du cadre «   réglementaire »  autour du toucher et éventuellement du projet de la crèche , pour y apporter une réponse appropriée .

En pratique

En quoi le toucher peut-il stimuler/ soutenir l'enfant dans son développement  moteur ? Qu'est-ce-qu'un toucher « soutenant »?

Ex: un enfant qui n'arrive pas à se retourner seul sur le ventre ou qui est coincé dans une position.

1/  mise en situation  pratique de stimulation sensorielle par le toucher pour aider un enfant à rouler, à se repousser, à se retourner ( réflexe d'extension par les pieds et par la tête).

 Du point de vue chimique

La tonalité des échanges, l'ambiance chaleureuse ou non dans laquelle ils se déroulent peuvent à elles seules permettre la sécrétion ou non de molécules du bien-être : ocytocine,endorphines et sérotonine. Il en est de même du toucher qui occupe une place centrale dans les échanges. Il est au cœur de l'intimité et des liens d'affection et d'attachement .

Dès que le toucher et que le contact  est agréable, rassurant, l'ocytocine et son cortège de molécule du bien-être sont sécrétées chez les deux personnes, aussi bien chez celui qui prend contact que chez celui qui est touché au sens physique et émotionnel du terme.a l inverse des que le contact est désagréable, la sécrétions de ces molécules est bloquée.

Être contenant : un toucher rassurant, apaisant et cadrant

 

Quelles ressources pour apaiser,  rassurer , contenir, porter un enfant  en préservant son propre confort?

 Mettre en œuvre des techniques corporelles  de régulation du tonus et de «  retour à l écoute de soi ».

Trouver en soi  des appuis pour créer des nouveaux espaces de perception  - apprendre à accueillir les perceptions venant du corps - afin de renouveler et d 'enrichir  nos réponses , nos habitudes  gestuelles et de positionnement et de communication avec l'enfant, avec l'équipe (et les parents ).

 

  • pratique:
  • mise en situation de portage  , assis et debout, de dépose  et reprise de l'enfant dans les bras.
  • Exploration en mouvement avec la boucle de tissus stretch Licra; on explore bouger / être bouge, la stabilité et la mobilité pour faire l expérience d être enveloppé et en appui sur toutes les faces de son corps
  •  Une activité sensorielle à partager avec les enfants.

 

Objectifs

Intervenant(s)

Coût

Informations pratiques