Conseil départemental

Conseil départemental

Cadre de vie

Bus Bords de Marne, un TCSP pour relier Fontenay-sous-Bois à Chelles

Ce projet de transports en commun en site propre (TCSP) consiste à réaliser des voies dédiées aux bus et aux cyclistes et à créer une nouvelle ligne de bus le long de l’ancienne RN34, entre les pôles de Val-de-Fontenay et de Chelles-Gournay RER. Dans le Val-de-Marne, il traversera les communes de Fontenay-sous-Bois et du Perreux-sur-Marne.

Un projet de transport en commun en site propre (TCSP) le long de l’ancienne RN34


Intention d'aménagements, vue sur la rue Carnot et le carrefour Bobet/Carnot à Fontenay-sous-Bois

Le projet consiste à réaliser des voies dédiées aux bus et à créer une nouvelle ligne de bus entre Val de Fontenay et Chelles-Gournay, en reprenant en partie l’itinéraire de l’actuelle ligne 113. Le projet s’accompagnera d’une réorganisation du réseau de bus local pour maintenir une desserte à Nogent-sur-Marne RER et au-delà de la gare de Chelles-Gournay. Dans le Val-de-Marne, ce futur bus en site propre « Bords de Marne » empruntera l’ex-RN 34, soit les routes départementales 86 et 34. Cet axe dessert 7 communes et 3 départements (Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Seine-et-Marne). A l’heure actuelle, 25 lignes de bus fortement fréquentées desservent le secteur, dont 4 lignes majeures (113, 303, 114 et 127) : elles cumulent à elles seules plus de 60 000 voyageurs et voyageuses par jour. Ce projet va permettre de fluidifier le trafic routier et désengorger ces lignes de bus. Il participe aussi au dynamisme du pôle-gare de Val de Fontenay, pôle économique et d’interconnexion majeur de l’Est Parisien (RER A, RER E, futures lignes de métro du Grand Paris Express, prolongement du métro 1, tramway T1).

Les aménagements sont conçus de manière à donner à chaque usagère et usager sa place dans l’espace public (usagères et usagers des transports en commun, cyclistes, piétonnes et piétons, automobilistes…). Ils impliquent une réduction de la capacité routière sur certains tronçons. Un nouveau dépôt-bus permet d’assurer l’entretien, le nettoyage et le stationnement des futurs bus articulés Bords de Marne.

Des aménagements cyclables le long du tracé assureront la continuité cyclable sur l’ensemble du trajet et permettront le développement des déplacements alternatifs que sont le vélo et la marche à pied.

Plan de la ligne Bords de Marne


Quelques chiffres clés : un gain de temps considérable

  • Un bus toutes les 3 minutes environ en heure de pointe contre 8 minutes en moyenne actuellement
  • 30 minutes pour se rendre en bus de Val de Fontenay à Chelles-Gournay contre 51 minutes aujourd’hui
  • 17 stations desservies sur 7 communes
  • 3 gares desservies (Val de Fontenay, Neuilly-Plaisance, Chelles-Gournay)
  • 8,3 km de voies dédiées aux bus
  • 40 000 voyageurs et voyageuses chaque jour
  • 1 piste cyclable continue de Val de Fontenay à Chelles-Gournay

Les étapes du projet :

  • 2019 - 2021 : Etudes préalables (DOCP)
  • 9 novembre 2020 au 8 février 2021 : Concertation préalable
  • 2021 - 2023 : Etudes préliminaires (SDP)
    En parallèle du projet : des études sont menées sur les mesures ponctuelles d’amélioration des conditions d’exploitation de la ligne 113
  • 2023 : Enquête publique et déclaration d’utilité publique
  • 2028-2029 : Mise en service

Financement et partenaires

Le financement :

Le projet de bus des Bords de Marne se divise de la manière suivante :

  • l’infrastructure est estimé à 156, 6 millions d’euros hors taxe dont 22, 6 millions pour la construction du centre-bus.
  • Le matériel roulant est financé entièrement par Ile-de-France Mobilités et est estimé à 28,4 millions d’euros hors taxe.

Ile-de-France Mobilités est maître d’ouvrage du projet.

Les partenaires :

  • Ile-de-France Mobilités imagine, organise et finance les transports publics pour tous les Franciliens.
  • Le préfet de la Région Île-de-France : l’État investit, en Île-de-France, dans les projets de modernisation et de développement du réseau existant.
  • La Région Île-de-France est le premier financeur du développement des transports en Île-de-France.
  • Le Département du Val-de-Marne est engagé dans l’amélioration et le développement des transports pour tous les Val-de-Marnaises et Val-de-Marnais.
  • Le Département de Seine-Saint-Denis est mobilisé pour le développement des modes actifs et engagé pour améliorer la qualité et la quantité de l’offre de transports en commun sur le territoire.
  • Le Département de Seine-et-Marne est une collectivité mobilisée pour En apaisant le trafic automobile, en développant les transports collectifs, les transports scolaires, les services de proximité, le covoiturage et les liaisons cyclables, et ainsi favoriser la mobilité des Seine-et-Marnaises et Seine-et-Marnais.

Les autres actions