Conseil départemental

Conseil départemental

Cadre de vie

Grand Paris Express, un métro pour la banlieue

Le Grand Paris Express est un des plus grands projets de transport en commun en Europe : plus de 200 km de lignes de métro automatique relieront ainsi les territoires franciliens, dont 40 km rien qu'en Val-de-Marne ! Le département sera le premier territoire à être desservi par le Grand Paris Express.

Le Grand Paris Express traversera le Val-de-Marne du nord au sud et d'est en ouest via 3 lignes :


Prolongement de la ligne 14 sud


Plan de la ligne 14 Sud

Le prolongement de la ligne 14 au sud permettra de relier la gare de Saint Denis Pleyel (93) à l'aéroport d'Orly et sera connecté aux lignes de métro 7 et 15, de tramway T3 et T7 et au RER C. Il desservira 10 villes réparties sur Paris, le Val-de-Marne et l'Essonne et assurera une liaison entre l'aéroport d'Orly et le centre de Paris.

La ligne 14 ainsi prolongée sera utile aux usagers des transports et participera au développement du pôle d’emplois d’Orly-Rungis L’arrivée de la ligne 14 facilitera le développement de projet en cours dans le Val-de-Marne notamment la future Cité de la Gastronomie Paris-Rungis. Situé entre les communes de Rungis et Chevilly-Larue, bordure du MIN, face à Belle Epine, ce pôle gastronomique est classé au patrimoine de l’Unesco et sera desservie par la ligne 14.

Plan de la ligne : de Paris 13e à Orly

La ligne 14 Sud traversera 6 villes du Val-de-Marne : le Kremlin-Bicêtre, Villejuif, Chevilly, L'Haÿ-les-Roses, Thiais et Orly.

Quelques chiffres clés : 16 minutes entre Olympiades et l'Aéroport d'Orly

  • 7 nouvelles stations
  • 1 minute 20 entre chaque métro en heure de pointe le matin
  • 250 000 à 300 000 voyageurs et voyageuses quotidiens sur la ligne prolongée
  • 14 km de nouvelles voies

Les étapes du chantier : une mise en service prévue pour 2024

  • 2014 : concertation renforcée
  • 2015 : enquête publique
  • 2016 : déclaration d'utilité publique
  • 2017-2024 : travaux
  • 2024 : mise en service

Un projet en partenariat avec la Société du Grand Paris et Ile-de-France Mobilités

Le financement

L'infrastructure (3 200 millions d'euros) est financée par la Société du Grand Paris.

La maîtrise d’ouvrage a été transférée à la RATP.

L'exploitation

Les métros (565 millions d'euros) et l'exploitation sont financés par Ile-de-France Mobilités.

 partenaires

La ligne de métro 15 Sud

Cette ligne traversera le Val-de-Marne pour relier la station Pont de Sèvres (Hauts-de-Seine) à la station Noisy – Champs (Seine-Saint-Denis / Seine-et-Marne) en 37 minutes. Sur les 16 nouvelles gares de la ligne 15 Sud, 10 sont en Val-de-Marne.

Il constituera le premier tronçon du Métro 15 : entièrement automatique et souterrain, cette nouvelle ligne en rocade proche de Paris permettra de désaturer les réseaux de transport en commun existants, en desservant efficacement les départements de proche couronne par des déplacements de banlieue à banlieue.

Sur les trajets de périphérie à périphérie, la ligne 15 Sud offrira ainsi des gains de temps importants.

La future ligne 15 Sud se présente comme une véritable alternative à la voiture qui contribuera à alléger les autres lignes de transports en commun de la métropole. Elle améliorera également l’accessibilité aux grands équipements régionaux, comme l’Institut Gustave-Roussy à Villejuif, le Musée d’art contemporain MAC/VAL à Vitry-sur-Seine, l’hôpital Henri-Mondor à Créteil…

La création d’une passerelle pour les piétons et pour toutes les circulations douces dans le cadre de l’aménagement du pont de Nogent pour franchir l’A4 et la Marne permettra de rejoindre la gare Nogent-Le-Perreux du RER E et de la future ligne 15 Sud du métro. 

Plan de la ligne : de Pont de Sèvres à Noisy-Champs


Quelques chiffres clés : 37 minutes pour relier Pont de Sèvres et Noisy-Champs

  • 16 nouvelles gares au total dont 10 en Val-de-Marne
  • 33 km de métro automatique
  • Plus d’un million d’habitantes et habitants desservis
  • 22 villes concernées, dans 4 départements
  • 300 000 voyageurs et voyageuses prévus chaque jour

Les étapes du chantier : une mise en service prévue pour 2025

  • 2010-2011 : Débat public
  • 2012 : Concertation
  • 2013 : Enquête publique
  • Décembre 2014 : Déclaration d'utilité publique
  • Mars 2015 : Lancement des travaux préparatoires
  • Juin 2016 : Début des travaux de génie civil
  • Fin 2025 : Mise en service de Pont de Sèvres à Noisy - Champs

Financement et partenaires

Le financement :

L'infrastructure (7 409 millions d'euros) est financée par la Société du Grand Paris, qui est également maître d'ouvrage du projet.

L'exploitation

Les métros et l'exploitation sont financés par Île-de-France Mobilités.

 partenaires

La ligne 15 Est

La ligne de métro 15 Est traversera deux départements :  la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne. Elle reliera la gare de Saint-Denis Pleyel (93) et la gare de Champigny Centre.

Sur les 12 nouvelles gares de la ligne de métro, 3 seront seront en Val-de-Marne : Val-de-Fontenay, Nogent Le Perreux et Champigny Centre.

La création d’une passerelle pour les piétons et pour toutes les circulations douces dans le cadre de l’aménagement du pont de Nogent pour franchir l’A4 et la Marne permettra de rejoindre la gare Nogent-Le-Perreux du RER E et de la future ligne 15 Sud du métro.

La ligne 15 Est constituera un atout pour le développement économique de l’Est parisien et sera une ligne stratégique pour les déplacements de banlieue à banlieue. Elle permettra aussi de créer une liaison avec le réseau de transports en commun existant (RER A et E) et à venir (T1 et M1).

Plan de la ligne : de Saint-Denis Pleyel à Champigny Centre

La ligne 15 Est du métro traversera 4 villes du Val-de-Marne : Fontenay-sous-Bois, Nogent-sur-Marne, Le Perreux-sur-Marne et Champigny-sur-Marne.


Plan de la ligne 15 Est

Quelques chiffres clés : 35 minutes pour relier Saint-Denis Pleyel et Champigny Centre

  • 12 nouvelles gares
  • 23 km de voies
  • Près de 675 000 habitantes et habitants concernés
  • 13 villes concernés dans deux départements : la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne
  • 450 000 voyageurs et voyageuses quotidien

Un gain de temps de plus de 20 minutes

La ligne 15 est reliera la station Bobigny Pablo-Picasso à la station Noisy-Champs en 22 minutes (contre 56 minutes actuellement). Il reliera la gare de Champigny Centre à la gare de Val de Fontenay en seulement 5 minutes (contre 27 minutes aujourd'hui). Il reliera la Mairie d'Aubervilliers à la Défense en 17 minutes (contre 39 minutes actuellement).

Les étapes du chantier : une mise en service prévue pour 2030

  • 2010-2011 : débat public
  • 2014 : concertation
  • 2015 : convention relative au transfert de la maîtrise d'ouvrage à la Société du Grand Paris
  • 2016 : enquête publique
  • 2017 : déclaration d'utilité publique
  • 2018-2030 : travaux
  • Horizon 2030 : mise en service

Retour en images sur le lancement du premier tunnelier, Steffie-Orbival :

Un projet en partenariat avec la Société du Grand Paris et Ile-de-France Mobilités

Le financement :

L'infrastructure (4 357 millions d'euros) est financée par la Société du Grand Paris, qui est également maître d'ouvrage du projet.

L'exploitation

Les métros et l'exploitation sont financés par Île-de-France Mobilités.

 partenaires

Intéroperabilité des lignes 15 Est et 15 Sud

Entre 2024 et 2030, 4 nouvelles lignes de métro (15-16-17-8), ainsi que le prolongement de la ligne 14 au nord et au sud, seront mises en service et constituerons le maillage du métro de banlieue à banlieue.

Pour une meilleure connexion entre les lignes de métro et faciliter le transport des usagers, des systèmes dit « d’interopérabilité » sont mises en places à certains endroits. Avec l’interopérabilité des ligne 15 Sud et 15 Est à Champigny, un voyageur au départ de Créteil pourra ainsi poursuivre son parcours vers Val-de-Fontenay et la Seine-Saint-Denis ou vers Noisy-Champs, sans changer de train.

Depuis mars 2015, les travaux nécessaires à cette connexion ont débuté à Champigny-sur-Marne.


Un métro pour la banlieue

En 2006, le Département du Val-de-Marne crée l'association Orbival avec pour objectif de développer un projet de transport qui permette de se déplacer d’Est en Ouest sur le territoire sans repasser par Paris : le Grand Paris Express. Aujourd'hui l'association et le Département continue à se mobiliser sur des sujets en lien avec la construction du métro : respect des calendriers, actions en faveur de l'emploi, maintien du projet tel qu'il a été retenu...

Les autres actions