Conseil départemental

Conseil départemental

×

⚠ Déconfinement : reprise d’activité progressive

Le Département du Val-de-Marne prend les mesures nécessaires pour assurer la réouverture progressive de ses services publics. Il souhaite garantir avant tout la sécurité du public et du personnel. Tenez-vous informés dans l'article régulièrement mis à jour.

Pensez à appeler le 39.94 avant tout déplacement dans les équipements départementaux.

Cadre de vie

La mise en accessibilité des réseaux de bus

Le Département aménage les quais des lignes de bus pour qu'elles soient accessibles aux personnes à mobilité réduite : personnes en fauteuil roulant, avec une poussette, des bagages…

3 000 arrêts de bus concernés

Le Conseil départemental du Val-de-Marne réalise sur ses routes des travaux permettant aux personnes à mobilité réduite de prendre le bus. Cela concerne plus de 3000 points d’arrêt. Ces opérations sont financées à hauteur de 70% par Île-de-France Mobilités, le reste étant à la charge du Département. Ce travail est effectué en coordination avec les transporteurs qui doivent eux aussi mettre en place un matériel roulant adapté (avec rampe d’accès).

Pour qu’une ligne de bus soit déclarée "accessible", il faut qu’au minimum 70 % de ses arrêts le soient. En 2018, ce sont 2 100 arrêts de bus qui étaient accessibles sur la voirie départementale, et aussi communales.

Pour qu’une ligne de bus soit déclarée "accessible", il faut au moins que 70 % de ses arrêts le soient.

En effet, le Conseil départemental a fait le choix d’entreprendre la mise en accessibilité aussi bien sur voirie départementale que communale. Il a d’ailleurs reçu en 2016 le trophée de la mobilité décerné par Île-de-France Mobilités. En 2019, 21 lignes de bus seront rendues accessibles. Le Département s’est fixé pour objectif 100% de lignes accessibles en Val-de-Marne en 2021. Les nouvelles lignes de bus et de tramway, sont désormais automatiquement réalisées pour être accessibles aux personnes à mobilité réduite.

 

 

En quoi consiste la mise en accessibilité ?

Les travaux de mise en accessibilité des arrêts de bus consistent à :

  • aménager des trottoirs larges - minimum 1,40m - aux alentours des arrêts pour que les personnes à mobilité réduite puissent circuler sans encombre,
  • abaisser les trottoirs au niveau des passages piétons pour garantir la continuité entre le trottoir et la chaussée,
  • poser des bandes podotactiles pour que les déficients visuels puissent traverser en toute sécurité,
  • créer des rampes d’accès aux quais bus ou aménager les quais de façon à ce qu’il n’y ait pas de rupture nette de niveau.

Les autres actions