Conseil départemental

Conseil départemental

Cadre de vie

La priorité redonnée aux piétonnes et piétons

Agir en faveur des mobilités actives, c’est aussi agir en faveur de la marche. Tout au long de l’année, le Département réalise des chantiers d’entretien de la voirie pour redonner la priorité aux piétonnes et piétons et leur permettre un cheminement apaisé, sûr et confortable.

Faciliter et sécuriser la circulation piétonne

Pour faciliter et sécuriser la circulation piétonne, différentes opérations sont possibles :

  • Rénovation et désencombrement des trottoirs. 
  • Rénovation ou création de traversées sécurisées. Par exemple : traversées raccourcies, en deux temps avec un îlot central ou avec un temps de feu vert piéton augmenté
  • Ralentissement de la circulation par des plateaux surélevés. 
Retrouvez l'ensemble des chantiers menés par le Département sur la carte info-travaux.


Aménagement d’un passage piéton à Fontenay-sous-Bois – Photo : J. Moulin

Le dispositif PAMA a également été mis en place afin de neutraliser les places de stationnement voitures situées aux abords immédiats des passages piétons. Il permet ainsi d’améliorer la visibilité entre piétons et automobilistes et garantit une traversée piétonne sécurisée. Pour optimiser cet espace retrouvé, des arceaux vélos peuvent être installés sur l’espace libéré. Ainsi, 43 traversées piétonnes en ont bénéficié à Bonneuil-sur-Marne, Fontenay-sous-Bois et Ivry-sur-Seine), permettant le stationnement de 534 vélos.

Garantir l’accessibilité de la voirie à tous et toutes

Afin de garantir l’accessibilité de la voirie à tous et toutes, le Département réalise des aménagements pour les personnes à mobilité réduite. Ce qui représente aussi un marqueur fort de la politique publique en matière de déplacement. Pour rappel, une personne se déplaçant avec une chaise roulante ou avec une déficience visuelle, mais aussi les parents avec poussette, le voyageur avec valise… ont une mobilité réduite. 


Accessibilité des arrêts de bus - Photo : A. Bachelier.

Le Département effectue des travaux pour permettre aux personnes à mobilité réduite de prendre le bus. Cela concerne plus de 3000 points d’arrêt. Ces opérations sont financées à hauteur de 70% par Île-de-France Mobilités, le reste étant à la charge du Département. Ce travail est effectué en coordination avec les transporteurs qui doivent eux aussi mettre en place un matériel roulant adapté (avec rampe d’accès).
Pour qu’une ligne de bus soit déclarée "accessible", il faut qu’au minimum 70% de ses arrêts le soient. En 2021, 2300 arrêts de bus sont accessibles sur l’ensemble du territoire.

Le Conseil départemental a fait le choix d’entreprendre la mise en accessibilité aussi bien sur voirie départementale que communale. Il a d’ailleurs reçu en 2016 le trophée de la mobilité décerné par Île-de-France Mobilités car il est la seule collectivité à le faire. A ce jour, 88 lignes de bus sont accessibles. Les nouvelles lignes de bus et de tramway, sont désormais automatiquement réalisées pour être accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Les travaux de mise en accessibilité concernent aussi les routes départementales qui progressivement sont équipées de :

  • trottoirs larges - dans la mesure du possible, 
  • trottoirs abaissés au niveau des passages piétons pour garantir la continuité entre le trottoir et la chaussée,
  • bandes podotactiles pour que les déficients visuels puissent traverser en toute sécurité.

En parallèle, le Département mène régulièrement, dans le cadre des ses projets de création ou de requalification de voirie, des études pour mieux répondre aux besoins des piétons et piétonnes, tout en s’adaptant aux évolutions des déplacements. Il s’agit de leur donner plus d’espace, mais surtout de faire cohabiter tous les usages.

Les autres actions