Cadre de vie

Les futures lignes de transports en commun

D’ici 2020, de nombreuses nouvelles lignes de transport en commun verront le jour dans le Val-de-Marne. Elles permettront de traverser le Département plus rapidement et de faciliter l'accès aux grands pôles d’emploi et à la capitale.

Le Grand Paris Express

Le Grand Paris Express est un projet de transport en commun dans la région Île-de-France. Plus de 200 km de lignes de métro automatique seront créés pour relier les territoires franciliens. Dans le Val-de-Marne, c'est la ligne 15 Sud qui traversera le département d'Est en Ouest sur plus de 33km. Il sera possible de relier Pont-de-Sèvres à Noisy-Champs en moins de 35 minutes. 300 000 voyageurs par jour sont attendus.

Depuis 2006, l’association Orbival se mobilise pour voir naître ce projet de transport en Val-de-Marne. L'arrivée du Grand Paris Express récompense la mobilisation des habitants, élus de tous bords, acteurs économiques et institutionnels, qui se sont mobilisés pendant toutes ces années.

Le prolongement de la ligne 14 au sud jusqu’à Orly via Villejuif Institut Gustave Roussy est également prévu dans le Grand Paris Express d'ici à 2024.

2006 : naissance du projet Orbival dans le Val-de-Marne

2012 : concertation pour la ligne 15 sud

2013 : enquête publique

2014 : déclaration d’utilité publique

2015 : début des travaux

2022 : mise en service du nouveau métro automatique

Pour en savoir plus

 

Le T9 / Tramway Paris-Orly


Les usagers en témoignent : la ligne de bus 183 est trop souvent surchargée. Un succès qui démontre l’importance de cette liaison pour de nombreux Val-de-Marnais. Et malgré la mise en place de bus articulés avec une plus grande capacité de transport, malgré le prolongement du couloir de bus sur une partie du trajet, cette ligne est saturée. C’est pourquoi il a été pensé un nouveau projet de tramway en Val-de-Marne, reliant Paris à Orly. Sur 10,3 km, avec 20 points d'arrêt, Paris et 5 villes du Département seront desservies : Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine, Thiais, Choisy-le-Roi et Orly. 57 000 voyageurs sont attendus chaque jour. Le budget prévu pour ce projet est de 332 millions d'euros, financés par l’Etat, la Région et le Département.

2012 : concertation publique

2014 : enquête publique

2016 : début des travaux

2020 : mise en service du nouveau tramway

 

Le Téléval

Le projet de téléphérique urbain Téléval a été validé par le Syndicat des Transports d'Île-de-France jeudi 26 septembre 2013. Ce téléphérique devrait voir le jour en 2018. Sur 4,5 km, avec 5 stations, il reliera Villeneuve-Saint-Georges, Valenton, Limeil-Brévannes et Créteil. Par voie aérienne, il permettra un gain de temps considérable entre ces communes en évitant les obstacles routiers. Il désenclavera également les quartiers de Saint-Martin à Limeil-Brévannes et du Bois-Matar à Villeneuve-Saint-Georges : 13 000 voyageurs  sont attendus chaque jour. Innovant, rapide et fonctionnant exclusivement à l’énergie électrique, ce projet de téléphérique est une première en Île-de-France.

Correspondances avec la ligne de bus 393 et le métro 8 au terminus Pointe du Lac.

2013 : échanges avec les habitants

2016 : concertation

2017 : enquête publique

2020 : mise en circulation

Pour en savoir plus

 

Le TZen 5


Le Tzen : un nouveau mode de transport qui a le look et l’efficacité d’un tramway sans les rails ni les caténaires (suspensions électriques) ! A l’horizon 2020, la 5e ligne de T Zen reliera le 13e arrondissement de Paris à Choisy-le-Roi en près de 33 minutes. Long d’environ 9 km, le tracé du nouveau T Zen desservira 4 communes : le 13e arrondissement de Paris, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine et Choisy-le-Roi.

Ces territoires en pleine évolution voient leur activité économique se développer et accueillent de nouveaux habitants et de nouvelles entreprises. Dès sa mise en service, près de 130 000 habitants et salariés pourront bénéficier de la future ligne et d’un accès facilité à des entreprises et équipements majeurs (équipements scolaires, bureaux et sièges sociaux, logements, Bibliothèque François Mitterrand, centres commerciaux…).

Le Tzen5 accompagnera le développement des territoires de l’ouest de la Seine, tels l’opération Paris Rive Gauche dans le 13e arrondissement de Paris, Ivry Confluences, les Ardoines, le secteur du Lugo à Choisy-le-Roi…

2011 : lancement des études 21 mai-30

juin 2013 : concertation

automne 2013 : bilan de la concertation et études complémentaires

2015 : enquête publique

2016-2020 : réalisation progressive des aménagements

2020 : Mise en service

Pour en savoir plus

 

Le bus Sénia-Orly

Le projet de bus en site propre Sénia – Orly consiste à créer une voie dédiée aux bus entre le carrefour de la Résistance à Thiais et l’aéroport d’Orly. Cette nouvelle liaison s’inscrira dans le prolongement du site propre Thiais – Pompadour – Sucy-Bonneuil (bus 393 et TVM) et permettra de créer de nouvelles connexions avec le tramway T7, le RER C et le réseau de bus du secteur puis, avec la ligne de métro 14 prolongée et la nouvelle ligne18 du Grand Paris Express.

Ce nouveau service de transport contribuera à dynamiser un territoire en plein essor. Il desservira les lieux de vie et d’emploi : la zone d’activité Sénia, le futur quartier d’affaires Cœur d’Orly et les terminaux Sud et Ouest de l’aéroport d’Orly.

Le coût estimatif du projet varie de 39 à 42 millions d’euros selon les options de tracés qui seront décidées. La Région Île-de-France et le Département du Val-de-Marne financent les études et les travaux. Le STIF pilote le projet et financera le matériel roulant et l’exploitation.

  

2014 : Concertation préalable

2015-2016 : Études approfondies

2017 : Enquête publique

2017-2018 : Études complémentaires

2019-2020 : Travaux

2020 : Mise en service prévisionnelle

Pour en savoir plus

 

Altival

Altival est un projet de transport pour les bus entre Ormesson-sur-Marne et Noisy-le-Grand, desservant les villes de Chennevières-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Bry-sur-Marne et Villiers-sur-Marne. Les lignes de bus circulant actuellement à proximité du projet pourront emprunter le tracé Altival sur tout ou une partie de leur itinéraire. Pour diminuer les temps de parcours et améliorer le confort de circulation, les bus circuleront sur un couloir réservé sur la partie principale du tracé. Altival reliera notamment des quartiers d’habitat collectifs comme les Mordacs ou le Bois-L’Abbée à la future gare de Bry-Villiers-Champigny, permettant des correspondances avec la ligne 15 sud du métro du Grand Paris Express et le RER E.

Cette liaison structurante, qui pourrait relier Sucy-Bonneuil RER à Noisy-le-Grand à horizon 2030, sera étudiée en plusieurs phases.

Le principe d’un premier tronçon d’Altival a été validé par le STIF (Syndicat des Transports d’Île-de-France) en 2014. Sa mise en service est prévue en concordance avec l’arrivée de la ligne 15 sud du Grand Paris Express.

2015 : Validation du tracé par le STIF

2016 : Concertation préalable

2018 : Enquête publique

2019-2021 : Travaux

2022 : Mise en service prévisionnelle

 

La ligne Est TVM


Reliant Créteil à Noisy-le-Grand, Est TVM est un projet d’une nouvelle ligne de bus qui traverserait 5 villes du Val-de-Marne et une ville de Seine-Saint-Denis : Créteil, Saint-Maur-des-Fossés, Joinville-le-Pont, Champigny-sur-Marne, Bry-sur-Marne et Noisy-le-Grand.

La circulation des bus se fera en site propre (couloir de bus) pour moitié de la distance et en circulation générale pour l’autre moitié. Sur les 15 km du tracé, la régularité sera assurée par la création de couloirs d’approche aux carrefours et par une priorité aux feux. La fréquence des bus oscillera entre 4 et 5 minutes  aux heures de pointe et 8 minutes  aux heures creuses. Il circulera entre 5h et 0h30 en semaine et assurera, via 25 stations, la desserte de grands pôles : emplois, habitat, structures scolaires et administratives.

Le bus Est TVM permettrait la diminution du temps de parcours sur la liaison Créteil / Noisy-le-Grand (passant de 1h30 à 50min) et l’apaisement de la circulation, afin de garantir la sécurité de tous les usagers de la route. Le projet représente un investissement de 67,85 millions d'euros.

2012 : vote du schéma de principe par le STIF Août - Septembre

2013 : enquête publique

Fin 2013 : déclaration d’utilité publique

Le chantier du métro Grand Paris Express a débuté en 2015. Il engendre de multiples travaux sur le territoire, en particulier à Champigny.

Afin de limiter les nuisances et difficultés pour les riverains et les usagers de la route, les travaux d’Est TVM ne débuteront pas avant la fin du chantier lié au métro.

 

Les autres actions

Contenus associés