Conseil départemental

Conseil départemental

Cadre de vie

Les grands projets de réaménagement urbain

Pour améliorer le cadre de vie des Val-de-Marnais, faciliter les déplacements et garantir le droit à la mobilité et la sécurité de tous les usagers, le Conseil départemental investit dans grands projets de réaménagement urbain : il développe des espaces publics favorables aux transports en commun, à la marche, aux personnes en situation de handicap ainsi qu'aux cyclistes, où la végétalisation est un des enjeux au cœur des préoccupations.

Ces principes sont appliqués lors de chaque grand projet de réaménagement urbain. Voici une présentation des derniers en date :

 

À Chevilly-Larue et Thiais (RD7) : d’une voie rapide à un boulevard urbain 


Réaménagement de la RD7 sud entre Chevilly-Larue et Thiais. Photo : M. Aumercier

Un important réaménagement de la route départementale 7 a été achevé en mai 2022. La zone de chantier s’étend sur une partie de l’avenue Stalingrad, à Chevilly-Larue, et de l’avenue de Fontainebleau, à Thiais. Le site est en pleine mutation, avec la construction de la zone du Triangle des Meuniers, qui apporte de nouveaux logements, bureaux et commerces, mais aussi de nouveaux riverains qui auront besoin de se déplacer à pied ou à vélo.

Avec l’arrivée prochaine d’une nouvelle gare de métro (M 14), et l’ouverture de la Cité de la gastronomie, la fréquentation piétonne va encore augmenter. 

Les travaux ont permis de rendre cet axe routier accessible à tous les modes de déplacement et d’en faire un espace agréable à vivre :

  • Les vitesses de circulation ont été ralenties ;
  • Les trottoirs ont été élargis ;
  • Des traversées piétonnes et une piste cyclable sécurisées ont été créées ;
  • Le carrefour de la Sécurité parisienne a été aménagé ;
  • Un aménagement paysager a été réalisé pour améliorer le cadre de vie et la biodiversité.

Entreprise dès 2011, la requalification de la RD7 s’étend du nord au sud du Val-de-Marne, de Paris jusqu’à Paray-Vieille-Poste, en Essonne. Le Département du Val-de-Marne, engagé sur la promotion des circulations douces, réaménage progressivement cet axe pour optimiser les circulations et réintroduire plus d’espaces verts. La partie nord a été achevée en 2019. C’est aujourd’hui la partie sud qui est en cours de réaménagement, traversant les villes de Thiais, Chevilly-Larue, Orly, Rungis et Paray-Vieille-Poste.


À Ablon-sur-Seine : quai de la baronnie (RD249)

Photo du quai Baronnie à Ablon-sur-Seine
Quai Baronnie (RD249) à Ablon-sur-Seine

Après une phase de concertation et de dialogue avec les habitants, le Département a réaménagé le quai de la Baronnie à Ablon-sur-Seine avec le soutien financier de la Région. Après un an de travaux, c’est un espace apaisé et partagé entre les différents usages qui a vu le jour en décembre 2016. Ils auront permis d’améliorer le cadre de vie avec la conservation et la création de nouveaux espaces végétalisés et le réaménagement de la place des Marronniers. Les circulations ont également été sécurisées et apaisées grâce à la limitation de la vitesse à 30 km/h, l’installation de dispositifs de ralentissement et la création de zones pavées. Ce chantier a aussi permis de rénover le réseau d’assainissement départemental. Enfin, en vue de favoriser les déplacements doux, le Département a aménagé 8 nouvelles traversées piétonnes, créé une promenade le long de la berge mais aussi une partie de l’Eurovélo 3 nommée Scandibérique. Cet itinéraire cyclable européen inauguré en 2017 représente plus de 5000 km reliant Trondheim en Norvège au chemin de Saint-Jacques de Compostelle en Espagne à travers 7 pays.

Ce projet représente un investissement de 3,9 millions d’euros financés à 70% par la Région et à 30% par le Département.


À Gentilly : la RD127 

Photo de Gentilly
RD 127 à Gentilly

À Gentilly, les travaux de réaménagement des avenue Raspail et Gallieni, des rues Frérot et d’Arcueil (RD127A et B) et de l’entrée de ville ont débuté en juillet 2018 pour une durée de 13 mois. Le projet, élaboré en concertation avec les habitants, a permis de réaliser 26 traversées piétonnes sécurisées, 1,4 km de contresens et de bandes cyclables, 1000 m² supplémentaires d’espaces verts et 60 nouveaux éclairages à LED. Au final, les usagers bénéficient d’un cœur de ville apaisé, d’un espace public sécurisé, de circulations piétonnes plus confortables, d’un nouvel itinéraire cyclable sécurisé et d’un cadre de vie plus agréable.

Cette opération a nécessité un investissement de 5 millions d’euros, financés par le Département du Val-de-Marne (77,5%), la Région Île-de-France (21%) et l’Agence de l’eau Seine-Normandie (1,5%).


À Fontenay-sous-Bois : l’avenue Victor Hugo (RD243)

Photo de Fontenay-sous-bois
RD 243 à Fontenay-sous-bois

Le Département a entrepris de réaménager l’avenue Victor Hugo (RD243) à Fontenay-sous-Bois.

Les travaux s’inscrivent dans la continuité de ceux déjà réalisés en 2017 et 2018 entre la rue de la Fontaine et la place du 8 mai 1945. D’une durée d’un an, ces travaux ont permis d’apaiser et sécuriser l’espace public, de faciliter et rendre plus confortables les circulations piétonnes et de développer un cadre de vie plus agréable en revalorisant l’espace public. Pour cela, 1600 mètres de trottoirs ont été rénovés et mis aux normes, 2 traversées piétonnes sécurisées, 70 places de stationnement réaménagées, 2 arrêts de bus rénovés, environ 80 ormes replantés et 27 lanternes à LED installés.

Ces travaux représentent un investissement de 2 085 000 euros pour le Département du Val-de-Marne et la Ville de Fontenay-sous-Bois.


À Villeneuve-Saint-Georges : avenues de Valenton et de la Division Leclerc (RD229)

En 2016, le Département a réaménagé les avenues de Valenton et de la Division Leclerc à Villeneuve-Saint-Georges entre la rue Edouard Vaillant et la rue Etienne Dolet. Ces travaux ont permis de sécuriser les cheminements piétons, de mettre aux normes les arrêts de bus et d’apaiser la circulation pour un investissement de 1 450 000 euros.

Depuis mars 2019, le Département a poursuivi le réaménagement de l’avenue de Valenton, entre la rue Raymond de la Grange et le carrefour du Maréchal Juin. Ces travaux d’une durée de 8 mois ont servi à renforcer la sécurité de tous les usagers, mettre aux normes d’accessibilité les trottoirs, améliorer la fluidité de la ligne de bus K et apaiser la circulation.

Cet investissement de 2 millions € a été financé par le Conseil départemental du Val-de-Marne (97,5%) et Île-de-France Mobilités.

Les autres actions