Conseil départemental

Conseil départemental

Cadre de vie

Un réseau cyclable en développement pour plus de performance

Le Département encourage la pratique du vélo en investissant dans la création de pistes cyclables. Après avoir réalisé 269 km d'itinéraires cyclables, le Département agit pour que la part du trafic vélo atteigne 9% du trafic global d'ici 2030.

Créer un véritable réseau départemental d’itinéraires cyclables

Pour faciliter les déplacements dans le Val-de-Marne, le réseau cyclable départemental s’adapte aux besoins de la population et ne cesse d’être amélioré. Le Schéma Départemental des Itinéraires Cyclables (SDIC), révisé en 2019, hiérarchise un réseau principal, composé d’axes stratégiques, et un réseau secondaire. Les 23 itinéraires principaux identifiés ont vocation à être réalisés en priorité. Dans son Plan des Déplacements du Val-de-Marne 2019-2030, qui fixe la politique départementale des transports et des déplacements à travers des objectifs pour 2030, le Département donne au vélo une place significative. Cela traduit sa volonté de faire du vélo un mode de déplacement du quotidien.

Le vélo dans le Val-de-Marne, c’est : 

•    543 km de pistes cyclables dont 269 km sur routes départementales.

•    30 km de pistes cyclables sanitaires mises en place en urgence par le Conseil départemental au printemps 2020 pour accompagner le déconfinement et éviter un report massif des usagers et des usagères des transports collectifs vers la voiture Aujourd’hui, près de 18 km de bandes cyclables provisoires sont encore présentes. Elles font l’objet de réflexions et d’échanges avec les villes et les associations d’usagers pour définir le meilleur projet possible pour chacune d’elle : pérennisation, transformation, expérimentation…

•    la création de nouvelles pistes pérennes à l’occasion de grands chantiers de réaménagement de voirie ou de transport. La dernière en date : 10 km de pistes cyclables le long du Tram 9, reliant la Porte de Choisy à Orly-ville. 

Pour 2030, le Plan des Déplacements en Val-de-Marne prévoit la réalisation de 500 km cumulés d’itinéraires cyclables et la résorption de 7 coupures urbaines (pont, rond-point, route… difficiles à franchir à vélo et à pied).

Assurer des trajets fluides et sans interruption

Afin d’améliorer le confort des trajets, des aménagements sont réalisés pour assurer les continuités cyclables : la création d’un réseau cyclable continu permet aux cyclistes de poursuivre leur chemin de manière lisible et sécurisée. Par exemple :

  • RD101 entre Bonneuil-sur-Marne et Limeil-Brévannes (2020-2021) : la création de 1 km de voie verte pour favoriser la marche et le vélo pour relier des zones d’habitat à la ZAE des Petits Carreaux et le Port de Bonneuil, facilitant ainsi les déplacements domicile - travail.
  • Ponts Nelson-Mandela (2020-2022) : la rénovation des deux ponts reliant Ivry-sur-Seine et Charenton-le-Pont accompagne la pérennisation des deux pistes cyclables bi-directionnelles expérimentales. Une rampe pour piétons et vélos sera également créée, sanctuarisant ainsi 902 mètres de pistes cyclables.

Le Val-de-Marne et les autres collectivités sont par ailleurs engagés dans la constitution d’un réseau départemental à haut niveau de service : le RER V. Ils se réunissent régulièrement au sein de « comités d’axe ». Comme pour les transports en commun, le but est de travailler tous ensemble pour arriver à réaliser des lignes cyclables entièrement continues, confortables, sécurisées et rapides 
 

Les autres actions

Contenus associés

Services et aides associés