Cadre de vie

La prise en compte du risque inondation

Le Département du Val-de-Marne participe à la lutte contre les inondations de la Seine et de la Marne en assurant l’entretien des murettes anti-crue, en participant à la protection des berges contre l’érosion, en construisant et en gérant des stations anti-crue.

rue inondée dans le Val-de-Marne

Le risque inondation reste méconnu de la population et des acteurs publics. Pourtant, chacun est concerné et doit agir à son niveau pour que cette catastrophe, lorsqu’elle surviendra, soit gérée le plus efficacement possible.

Le Département investit en amont afin de limiter l’impact qu’une crue de la Marne ou de la Seine aurait sur le territoire. 30 km de murettes anti-crues protègent ainsi le Val-de-Marne d’une crue de type 1955. Il propose également des actions pour développer la culture du risque et une gestion intégrée de celui-ci. Dans le cadre du Plan bleu, il travaille avec tous les acteurs publics pour se saisir de la question et se préparer ensemble à la prochaine inondation. En interne, il organise chaque année un exercice de simulation d’une crue majeure pour cultiver les réflexes des équipes.

Une action d’autant plus importante que le Val-de-Marne figure parmi les départements d’Île-de-France les plus exposés au risque d’inondation. En cas de crue centennale, les hauteurs d’eau pourraient dépasser deux mètres, toucheraient directement 250 000 Val-de-Marnais et auraient de fortes répercussions sur les déplacements, sur l’activité et la vie de nombreux franciliens, bien au-delà de la seule zone inondée.

Les autres actions