×

⚠ Déconfinement : reprise d’activité progressive

Le Département du Val-de-Marne prend les mesures nécessaires pour assurer la réouverture progressive de ses services publics. Il souhaite garantir avant tout la sécurité du public et du personnel. Tenez-vous informés dans l'article régulièrement mis à jour.

Pensez à appeler le 39.94 avant tout déplacement dans les équipements départementaux.

Cadre de vie

Aménagement des berges

Responsable de l’aménagement d’une partie des berges, le Département réalise des travaux pour permettre aux Val-de-Marnais de les investir et pour y développer la biodiversité.

Photo de berges du val-de-marne
Berges, Le Perreux-sur-marne, conseil départemental du val-de-marne

Responsable de l’aménagement de 70 km berges, le Département investit chaque année plusieurs millions d’euros (7,5 millions en 2014). Tout en tenant compte de la spécificité de chaque lieu, il réalise des travaux pour permettre aux Val-de-Marnais d’investir les berges et pour développer la biodiversité.

Cette responsabilité départementale s’appuie sur deux compétences :

 

Le Quai des Gondoles à Choisy-le-Roi, le Port-à-l’Anglais et le quai Blanqui à Alfortville, le quai Ferber à Bry-sur-Marne, les berges de l’Île de l’Hospice à Saint-Maurice, la piste cyclable à Villeneuve-Saint-Georges… Petit à petit, le Département aménage les bords de la Marne et de la Seine, en concertation avec les communes.

Ces travaux favorisent l’intégration paysagère des berges dans la ville et leur accès pour le public. Intégrant souvent des pistes cyclables, ils offrent de nouveaux lieux de promenade et de loisir aux Val-de-Marnais.
Mais leur objectif est aussi de lutter contre l’érosion des berges et de redonner à la nature sa place. Les aménagements réalisés préservent ou recréent des espaces naturels et des zones humides ; ils offrent aux poissons des habitats et des lieux de reproduction grâce, par exemple, à des enrochements ou à des arbres et des branches couchés et fixés dans le lit de la rivière. Pour ce faire, le Département met en place les techniques de génie végétal et mixte.

 

Pensé dans la logique d’une trame bleue sur le territoire, le programme des réaménagements des berges du Conseil départemental s’intègre dans une vision globale, cohérente pour le département. Il est inscrit dans le cadre de sa politique en faveur de l’eau : le Plan Bleu.

Les autres actions