×

⚠ Déconfinement : reprise d’activité progressive

Le Département du Val-de-Marne prend les mesures nécessaires pour assurer la réouverture progressive de ses services publics. Il souhaite garantir avant tout la sécurité du public et du personnel. Tenez-vous informés dans l'article régulièrement mis à jour.

Pensez à appeler le 39.94 avant tout déplacement dans les équipements départementaux.

Cadre de vie

La politique de la ville

Un quart de la population val-de-marnaise réside dans les quartiers d'habitat social. Ces quartiers prioritaires relèvent de la politique de la ville du Conseil départemental.

En 2013, le conseil général a cofinancé un skatepark dans la commune de Valenton.
En 2013, le conseil général a cofinancé un skatepark dans la commune de Valenton.

Les actions du Conseil départemental contribuent à apporter des réponses dans tous les domaines de la vie des concitoyens : améliorer leur cadre urbain et les conditions d’habitat, accompagner la réussite scolaire de leurs enfants, faciliter l’accès aux pratiques culturelles et assister les personnes en difficultés. Jour après jour, des centaines de fonctionnaires départementaux sont présents dans les quartiers aux côtés des habitant(e)s.

Un soutien aux initiatives de proximité

Le Conseil départemental oeuvre auprès d'associations afin d'encourager les initiatives de proximité. Ce programme d' « encouragement des initiatives de proximité » a permis d’apporter un soutien financier à 1 400 projets associatifs entre 2002 et 2012 pour une somme de plus de 4 millions d’euros. L’objectif vise à reconnaître les associations comme vecteurs de rassemblement et facteurs d’intégration capables de mobiliser les habitants autour de la vie de leur quartier.

1 400 projets soutenus pour plus de 4 millions d'euros 

En favorisant l’échange intergénérationnel et la mixité, les associations concourent aussi à l’apprentissage des responsabilités. Ce développement de l’engagement citoyen, fondé sur des projets élaborés par les acteurs eux-mêmes, se situe à l’opposé de la conception d’associations simples « courroies de transmission » des pouvoirs publics. Ce dispositif permet d’accorder des subventions départementales à des projets locaux, voire micro-locaux, aussi essentiels que les actions linguistiques de base. Il dispose de la capacité à accorder des aides au démarrage d’actions par un soutien en investissement pour du petit matériel, des petits équipements, des fournitures ou des petits travaux. 

Financer des équipements publics

Le Conseil départemental investit en faveur d'équipements publics de toute nature situés au coeur des quartiers. De 2004 à 2012, plus de 10 millions d’euros ont été accordés pour la réalisation de 58 équipements. La construction ou la requalification de nouveaux équipements de proximité ont pleinement répondu aux attentes des habitants en contribuant au développement du lien social, à l’émergence de projets associatifs réunissant la population dans sa diversité culturelle, d’âge et de centres d’intérêts.

 

Les autres actions

Services et aides associés