×

⚠ Déconfinement : reprise d’activité progressive

Le Département du Val-de-Marne prend les mesures nécessaires pour assurer la réouverture progressive de ses services publics. Il souhaite garantir avant tout la sécurité du public et du personnel. Tenez-vous informés dans l'article régulièrement mis à jour.

Pensez à appeler le 39.94 avant tout déplacement dans les équipements départementaux.

Cadre de vie

Le renouvellement urbain

En décembre 2013, l’engagement total du Département dans le renouvellement urbain se portait à 262 millions d’euros. 

Photo, renouvellement urbain à Thiais
À Thiais, le conseil général a apporté un financement de 6,11 millions d'euros pour la rénovation d'un quartier.

Partenaire important des villes et des bailleurs sociaux dans leurs projets de renouvellement urbain, le Département du Val-de-Marne s’implique fortement pour la rénovation urbaine des quartiers dits « en difficulté ». Il a signé le 21 juin 2006 une convention cadre avec l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine et l’Etat pour investir massivement dans 16 sites validés en priorités 1 et 2. Deux enveloppes exceptionnelles ont été mobilisées pour concourir à cet objectif : l’une de 120M€ pour des investissements au cœur de ces quartiers et l’autre de 206M€ pour soutenir des investissements périphériques.

Une dizaine de quartiers aidés

Une dizaine d’autres quartiers, dits en priorité 3, présentant des dysfonctionnements urbains moins importants que les sites en priorité 1 et 2, ont également fait l’objet de restructuration urbaine (quartiers des Larris à Fontenay-sous-Bois, des Polognes à Valenton, Pierre et Marie  Curie et Marat Robespierre à Ivry-sur-Seine, Clos Langlois et les Blondeaux à Vitry-sur-Seine, Georges Sand et Bois Matar à Villeneuve-Saint-Georges).

Les autres actions

Services et aides associés