Conseil départemental

Conseil départemental

Cadre de vie

La gestion des déchets

Souvent gérée par les communes et intercommunalités, la question des déchets relève en grande partie de la sphère publique. Si le Département n’a pas de compétence spécifique dans ce domaine, il intervient cependant pour limiter leur production et favoriser leur valorisation et leur recyclage.

Vers une gestion éco-responsable des déchets du Département 

Le Conseil départemental s’est d’abord intéressé à ses propres déchets, issus de l’administration, de l’action sociale, de la petite enfance et des collèges. En menant une étude à partir d’un échantillon de ces sites, le Département a pu établir un état des lieux et des recommandations ciblées autour de trois axes : l’amélioration du taux de prévention et de valorisation du tri sélectif (carton, papier, biodéchets), le renforcement de la collecte des déchets dangereux (piles, néons, cartouches usagées etc.), et l’élaboration d’un guide de gestion à destination des référents de site et des agents.

Prévention : une réduction des déchets en amont

Dans le cadre des travaux liés à ses activités (voirie, bâtiments, espaces verts…), producteurs de déchets spécifiques, le Conseil départemental met en œuvre des mesures pour garantir des chantiers à faible impact.

Dans le domaine des routes et des bâtiments, le Département favorise les produits et les procédés de construction aisément démontables et recyclables, améliorant la gestion environnementale de la fin de vie des produits. Il réutilise des matériaux, tels que les fraisas (réutilisation de 20% des routes en place) et des matériaux sur place lors de travaux de terrassement ou de tranchées. Ces actions permettent d’éviter l’apport et l’évacuation de matériaux, ainsi que les prélèvements de matériaux neufs en carrière.

Autre exemple : les chantiers d’assainissement. Le Département intègre un critère « déchets » dans les cahiers des charges de ces derniers et fixe des exigences en termes de tri, de valorisation, de traçabilité et de suivi des déchets de chantier. Le Département s’est engagé à décliner dans les marchés publics de travaux les objectifs et les recommandations du Plan régional de prévention et de gestion des déchets de chantiers (PREDEC), pour limiter la consommation de granulats, prévenir la production de déchets et atteindre 70% de valorisation matière d’ici 2020.

Les autres actions