Conseil départemental

Conseil départemental

×

⚠ Déconfinement : reprise d’activité progressive

Le Département du Val-de-Marne prend les mesures nécessaires pour assurer la réouverture progressive de ses services publics. Il souhaite garantir avant tout la sécurité du public et du personnel. Tenez-vous informés dans l'article régulièrement mis à jour.

Pensez à appeler le 39.94 avant tout déplacement dans les équipements départementaux.

Cadre de vie

Amélioration de la Seine

Le Département a réuni plus de quarante maîtres d’ouvrage concernés pour s’engager dans la reconquête de la qualité du fleuve en Essonne et dans le Val-de-Marne à travers le contrat de bassin Seine amont parisienne 2012-2016.

Un contrat pour valoriser l’axe Seine

La Seine compte parmi les fleuves français les plus importants. Elle prend sa source en Bourgogne, dans la bien nommée commune de Source-Seine (Côte d’Or) pour se jeter 777 km plus loin dans la Manche, entre Le Havre et Honfleur. Traversant l’Essonne et le Val-de-Marne, cette portion du fleuve s’étend sur 41 km. Il s’agit d’un territoire fortement urbanisé, dont la population dépasse 810 000 habitants.

Le développement économique, notamment industriel, et démographique de ce territoire à partir du 19e siècle a engendré de fortes perturbations sur la qualité de l’eau, la morphologie et la biodiversité du fleuve. Si la qualité de l’eau s’est aujourd’hui améliorée grâce aux efforts de traitement des eaux usées, l’héritage industriel combiné à la croissance des zones urbaines et à l’endiguement des berges pénalisent fortement la biodiversité de la Seine.

C’est pourquoi le Département a réuni plus de quarante maîtres d’ouvrage concernés pour s’engager dans la reconquête de la qualité du fleuve en Essonne et dans le Val-de-Marne à travers le contrat de bassin Seine amont parisienne 2012-2016 : ce dispositif permet de bénéficier d’un soutien prioritaire voire exclusif de la part des trois financeurs, l’Agence de l’Eau Seine Normandie, le Conseil régional d’Île-de-France et le Conseil général de l’Essonne.

Les différents projets d’aménagement que va connaître l’axe Seine sont autant d’opportunités pour reconquérir le fleuve, retisser le lien entre la ville et l’eau et valoriser ce territoire. Le contrat de bassin vient renforcer l’action déjà engagée par de nombreux acteurs pour améliorer la qualité des affluents de la Seine.

La Seine, un fleuve à revivre

L’amélioration de la Seine nécessite de'agir sur plusieurs fronts :

  Restaurer les milieux aquatiques ; Améliorer la qualité de l’eau ; Sensibiliser à l’eau et au milieu naturel ; Prévenir le risque inondation

Restaurer les milieux aquatiques :

  • Renaturer et entretenir les berges
  • Restaurer les darses et les lacs

Améliorer la qualité de l’eau

  • Séparer les eaux pluviales et les eaux usées
  • Se raccorder correctement au réseau
  • Gérer, traiter et infiltrer les eaux de pluie
  • Diminuer l’utilisation des pesticides et Les rejets industriels

Sensibiliser à l’eau et au milieu naturel

  • Sensibiliser aux économies d’eau, à la préservation de la qualité de l’eau et du milieu naturel
  • Réaliser des événements promotionnels liés à l’eau

Prévenir le risque inondation

  • Sensibiliser au risque inondation
  • Réaliser des études d’évaluation du risque inondation

Grâce à la mobilisation de tous et à un travail transversal mobilisant aussi bien des gestionnaires de réseaux d’assainissement que des aménageurs, les objectifs de valorisation et de reconquête pourront être atteints.

Les autres actions