×

Le mouvement social de ce jeudi 5 décembre 2019 risque de modifier l'organisation des services publics départementaux. Par précaution, nous vous conseillons d’appeler avant de vous rendre physiquement dans nos lieux d'accueil. Merci de votre compréhension.

Cadre de vie

Développement des Espaces Naturels Sensibles (ENS)

La création des Espaces Naturels Sensibles (ENS) vise à préserver, reconquérir et valoriser des sites qui présentent un intérêt écologique et/ou paysager remarquables et/ou menacés ou bien encore des champs naturels d’expansion des crues.


Parc du Morbras, Espace Naturel Sensible depuis 2013

Depuis 1990, le Val-de-Marne met en œuvre une politique de protection, de gestion et d'ouverture au public des Espaces Naturels Sensibles (ENS).  Cette compétence départementale vise à préserver, reconquérir et valoriser des sites qui présentent un intérêt écologique et/ou paysager remarquables et/ou menacés ou bien encore des champs naturels d’expansion des crues.

Le schéma départemental des espaces naturels et de la biodiversité adopté en 2010, précise les priorités en matière de protection des espaces naturels à savoir : les vallées, les forêts, les propriétés départementales présentant un intérêt écologique.  En tant que département fortement urbanisé de la petite couronne parisienne, le Val-de-Marne offre une typologie très diversifiée d’espaces naturels sensibles allant de vastes sites comme le parc des Lilas aux îles de la Marne en passant par les berges de l’Yerres ou les Glacis du Fort d’Ivry.

Depuis 1990, 13 Espaces Naturels Sensibles ont ainsi été créés :

Depuis 2012, le Département va plus loin grâce à un dispositif de subventions aux communes et intercommunalités afin de les inciter à participer et à mettre en œuvre la politique en faveur des Espaces Naturels Sensibles. L’ENS des berges de l’Yerres à Villeneuve-Saint-Georges est le premier site à bénéficier de ce dispositif. En 2018, ce dispositif de subvention s'élargit à d'autres types de structures comme les Établissements Publics d’Aménagement (EPA). Il permet également de créer des périmètres d’études en amont des classements en espaces naturels sensibles. Enfin, les actions soutenues sont également plus vastes pour notamment aider les actions liées aux opérations de dépollution de sites ou sols pollués ou la mise en sécurité des terrains à reconquérir.

Sur le plan national, le Val-de-Marne a également adhéré, en 2012, à la charte des espaces naturels sensibles développée par l’ADF (Assemblée des Départements de France).

Grâce à cet engagement, le Département veut préserver la qualité des sites classés et assurer la sauvegarde des habitats naturels tout en aménageant certains espaces pour être ouverts au public.

Les autres actions

Contenus associés