Conseil départemental

Conseil départemental

×

⚠ Déconfinement : reprise d’activité progressive

Le Département du Val-de-Marne prend les mesures nécessaires pour assurer la réouverture progressive de ses services publics. Il souhaite garantir avant tout la sécurité du public et du personnel. Tenez-vous informés dans l'article régulièrement mis à jour.

Pensez à appeler le 39.94 avant tout déplacement dans les équipements départementaux.

Culture / Sport

Réfléchir et questionner : le travail de mémoire

Le travail de mémoire est porteur de valeurs. Il contribue à donner à la population des clés de compréhension de son environnement et des repères pour affronter les profondes mutations contemporaines. Par la connaissance et la critique des mémoires et de l’histoire, le Département souhaite donner à réfléchir et fournir à chacun les moyens d’exercer pleinement sa liberté d’opinion, sa liberté d’expression, et de tenir sa place de citoyen.

L’identité du Val-de-Marne

La mémoire et l’histoire participent de l’identité d’un territoire. Plus spécifiquement, les traits saillant de l’identité du Val-de-Marne empruntent à l’histoire récente et à la mémoire collective l’héritage de la Résistance, du monde du travail et de ses luttes, des migrations et de la diversité humaine présente sur le territoire, des questions urbaines et des multiples combats contre les exclusions et les discriminations.
C’est pourquoi le Département entend mettre en partage les valeurs citoyennes et humanistes qui le structurent, faites de respect mutuel et de compréhension, pour permettre l’émergence d’une mémoire collective où chacun se reconnaisse dans sa diversité.

Réexaminer le passé à la lumière des interrogations du présent

Compte-tenu de l’irruption dans la sphère politique contemporaine de références à des événements historiques lourds (déportations nazies et spoliations des biens juifs de la Seconde guerre mondiale, procès Papon, Guerre d’Algérie, mai 68, etc. etc.), le Département défend l’idée qu’il faut réinterroger sans cesse le passé. Il souhaite aussi offrir un espace pour le dialogue entre des mémoires différentes, parfois encore concurrentes, et de création de liens et de repères. De même, il entend participer à la lutte contre les images et les stéréotypes sur les territoires de la périphérie et de la banlieue.

Un processus continu de construction et de partage

Le travail de mémoire est par conséquent un domaine évolutif, de transformation et de création collective. Il est un terrain privilégié de partage avec les associations et la population.
Le Département est un acteur incontournable de ce travail partagé :

  • Création du « Pôle de conservation des archives des associations de jeunesse et d’éducation populaire » (PAJEP). En 2013, il totalise 1,3 km de linéaire conservés aux Archives départementales. Il est appelé à se développer grâce à de nombreux partenariats
  • Maison de l’histoire et du patrimoine (MHP) : mise à la disposition d’associations historiques du département (Comité de liaison des sociétés d’histoire et d’archéologie du Val-de-Marne, Institut d’histoire sociale du Val-de-Marne, Itinéraire et histoire ouvrière du Val-de-Marne, Cercle d’études généalogiques du Val-de-Marne, délégation du Val-de-Marne de la Fondation du patrimoine) et animée par les archives départementales
  • Musée de la résistance de Champigny-sur-Marne : fait l’objet d’évolutions importantes pour 2017, du point de vue de son projet scientifique et de ses aménagements
  • Concours national de la résistance et de la déportation : en partenariat avec les Amis de la fondation pour la mémoire de la déportation (AFMD), le Département encourage les collégiens et lycéens à se saisir de l’histoire récente
  • Célébrations nationales et départementales : chaque année, le Département met en œuvre des initiatives autour des grandes dates clés de l’histoire (commémorations, anniversaires, etc.). Pour cela, il s’appuie sur le réseau très actif des associations du Val-de-Marne

.....

Les autres actions