Conseil départemental

Conseil départemental

×

⚠ Déconfinement : reprise d’activité progressive

Le Département du Val-de-Marne prend les mesures nécessaires pour assurer la réouverture progressive de ses services publics. Il souhaite garantir avant tout la sécurité du public et du personnel. Tenez-vous informés dans l'article régulièrement mis à jour.

Pensez à appeler le 39.94 avant tout déplacement dans les équipements départementaux.

Culture / Sport

Résistance en Val-de-Marne : le concours national et le musée

La France résistante a profondément marqué le Val-de-Marne, à l’instar de Marie-Claude Vaillant-Couturier, Gaston Viens et Michel Germa. Aussi le Département encourage les démarches qui visent à explorer l’une des pages les plus sombres de l’histoire de l’Humanité en s’appuyant sur les valeurs de la Résistance. Il entend permettre à chacun d’être un citoyen responsable et vigilant.

Des liens forts à la Résistance et à ses valeurs

Parmi les Val-de-Marnais, plusieurs se sont illustrés à travers leur engagement pendant la seconde guerre mondiale :

  • Marie-Claude Vaillant-Couturier : témoin capital de la barbarie nazie au Procès de Nuremberg, défenseuse des droits humains
  • Gaston Viens : résistant, déporté
  • Michel GERMA : résistant, un frère mort en déportation

C'est également sur le territoire val-de-marnais, à Champigny-sur-Marne, que le Musée national de la résistance a été érigé, au début des années soixante et en partenariat avec le Conseil général. Il est aujourd’hui un véritable carrefour où s’entrecroisent l’Histoire et l’intime, en mettant à la portée de tous une période aussi cruciale de l’histoire que celle de la Résistance.
Dans un contexte de violences extrêmes, en France, en Europe et dans le monde, le Département s’engage ainsi dans un travail de mémoire pour aider les habitants à se doter des clés de compréhension de leur environnement, ainsi que des repères nécessaires pour affronter les profondes transformations en cours.

 

 

Concours national de la Résistance et de la Déportation

Le concours a été créé en 1961 en partenariat avec le Musée national de la résistance et les Amis de la fondation pour la mémoire de la déportation (AFMD). Organisé chaque année par l’Education nationale, il vise à inciter les collégiens et les lycéens à étudier, rencontrer, découvrir, questionner des hommes et des femmes, des lieux et des événements. À travers la confrontation de ce passé à des sources multiples - archives publiques et privées, coupures de presse, films et témoignages -, les élèves ont en effet la possibilité d'exercer leur esprit critique. Ils interrogent, décryptent, analysent et comprennent le monde tel qu'il est, comment il a évolué.
Le Département du Val-de-Marne accompagne la mise en œuvre du concours depuis plusieurs années. Il offre un livre à chaque participant et organise la remise de prix sur le territoire. Les Archives départementales participent aussi à la préparation des élèves en proposant des ateliers. Elles y expliquent les archives papiers, iconographiques et audiovisuelles.
Les épreuves se présentent sous la forme d’un travail individuel sur table et d’un travail collectif.
218 élèves val-de-marnais ont participé à l’édition 2015 – 2016 qui portait sur « Résister par l’art et la littérature ». Ils représentaient 13 établissements, 9 collèges et 4 lycées.
Thème retenu pour le concours 2016 - 2017 : La négation de l’homme dans l’univers concentrationnaire nazi.
Ce travail avec les scolaires se poursuit toute l’année avec la prise en charge de voyages pour les collégiens du Val-de-Marne dans les lieux de mémoire.

Des initiatives mémorielles toute l’année

Toute l’année le Département est attentif aux commémorations et dates anniversaires liées à l’histoire de la Résistance. Pilotées par les Archives départementales, ces initiatives ont porté en 2016 sur l’anniversaire du procès de Nüremberg, la prison de Fresnes pendant la seconde guerre mondiale, etc.

Les autres actions