Culture / Sport

Sauvegarder le patrimoine et aménager le territoire : l’archéologie départementale

Le Conseil départemental s’est doté d’un service archéologie pour préserver, conserver, étudier et transmettre le patrimoine archéologique val-de-marnais.

Etudier et conserver pour la science et les générations futures

Le Département réalise des opérations d’archéologie préventive : prospection, diagnostic et fouille. Il enregistre les indices et vestiges mis au jour et repère les espaces où le patrimoine archéologique pourrait être endommagé dans le Val-de-Marne. Il assure la pérennisation des données issues de collections ou recueillies lors de fouilles. Le mobilier archéologique est étudié et conservé. Supports des connaissances à transmettre, ces "archives du sol" composent un fonds documentaire à la fois pour la recherche et la médiation.

Aménager le territoire

Aménager le territoire sans effacer les traces de notre histoire constitue l’enjeu de l’archéologie. Ce patrimoine enfoui est une ressource fragile et non renouvelable soumise, par les aménagements, à une forte érosion. L’État organise sa protection et contrôle les recherches. Dans ce cadre, les communes, départements et communautés d’agglomérations sont devenus des acteurs à part entière de la recherche archéologique française.
Ainsi, le Conseil départemental conseille les aménageurs publics ou privés pour prendre en compte le patrimoine archéologique et assurer un déroulement optimal des aménagements. Le diagnostic permet de vérifier la présence ou non de vestiges avant d’enclencher un projet d’aménagement. Il peut être suivi d’une fouille s’il est déclaré « positif ».

Transmettre et partager la connaissance

La recherche est un bien commun à transmettre à chaque citoyen pour lui fournir les moyens d’une réflexion partagée. Dans le prolongement de ses activités de recherches, le Département organise des expositions et des conférences. Il diffuse aussi des publications auprès d’un large public.
L’espace d’aventures archéologiques accueille régulièrement tous les publics (journées du patrimoine, fêtes départementales ou locales, journées nationales de l’archéologie, Estival archeo, etc.). Les scolaires et les personnes en situation de fragilité font l’objet de projets spécifiques (ateliers pédagogiques, expérimentations, etc.)

 

Les autres actions

Services et aides associés