Conseil départemental

Conseil départemental

Culture / Sport

Des athlètes ambassadeurs du Val-de-Marne pour les Jeux de Paris 2024

Leurs visages s'affichent sur les banderoles accrochées dans les rues du Val-de-Marne depuis le début de l'été 2023. Qui sont-ils ? Clarisse Agbegnenou, Nélia Barbosa, Romain Cannone, Ethan Cormont, Alexis Jandard et Marie-Divine Kouamé font partie des ambassadeurs du Val-de-Marne d'ici les Jeux de Paris 2024.

 

Apprenez à connaître et soutenez les athlètes jusqu'aux prochains jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

 

Clarisse Agbegnenou / judo (RSC Champigny)

Clarisse Agbegnenou, double championne olympique de judo
Star du judo aux nombreuses médailles, la trentenaire licenciée dans le club du RSC Champigny fait la fierté de tout le Val-de-Marne. En mai 2023, Clarisse Agbegnenou a prouvé qu'elle était prête à tout rafler aux prochains Jeux Olympiques de Paris 2024 en décrochant une médaille d'or aux Championnats de Doha soit... son sixième titre de championne du monde !

Considérée comme le pendant féminin de Teddy Riner tant ses performances impressionnent, la jeune maman a déjà deux médailles d'or olympiques à son actif, décrochées aux Jeux de Tokyo en 2021. Au micro de La Chaîne L’Equipe, la sportive a expliqué : "J’ai beaucoup travaillé, beaucoup pleuré aussi, pour en arriver là. Et d'ajouter, avec simplicité : "Tout fonctionne, on y va pour Paris 2024 !".

 


 

Romain Cannone / escrime (VGA Saint-Maur)

Romain Cannone, champion olympique d'escrime
Invité surprise aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, l’épéiste Romain Cannone a su montrer qu’il a tout d’un grand champion.  Il est le premier escrimeur français à obtenir un titre olympique en individuel, après le fleurettiste Brice Guyart en 2004 à Athènes. 

Après avoir fait vibrer la France entière, il rêve de décrocher un second titre olympique.

En attendant, l'athlète collectionne les médailles : médaille d'argent aux championnats du monde par équipe, médaille de bronze aux championnats du monde, médaille d'argent à la Coupe d'Europe des clubs, médaille d'or à la Coupe du monde par équipes... et tout ça, rien qu'en 2023 !

 


 

Nélia Barbosa / para-canoë (RSC Champigny)

Nélia Barbosa, médaillée paralympique de paracanoë
Ne vous fiez pas à son air réservé : derrière le sourire se cache une athlète exceptionnelle au mental d'acier. Un mental qu'elle développe tout particulièrement en ce moment pour accompagner et amplifier les bienfaits de son entraînement physique. 

Détentrice d'une médaille d'argent aux Jeux de Tokyo, la sportive de 25 ans se sait attendue pour Paris 2024 : "Ça va être totalement différent de Tokyo. En 2021, j’étais encore un bébé, je venais d’arriver, je n’étais pas vraiment attendue. Cette fois, je le suis. Depuis Tokyo, j’ai été médaillée sur toutes les compétitions internationales, les gens espèrent que je fasse une médaille" a-t-elle expliqué au Parisien.

Et elle le souhaite tout aussi ardemment :  "Je m’entraîne pour qu’il n’y ait plus personne devant moi en 2024".

 


 

Ethan Cormont / saut à la perche (ASA Maisons-Alfort)

Ethan Cormont, espoir en saut à la perche en vue des prochains Jeux Olympiques
Perchiste de talent à l’ASA Maisons-Alfort, le jeune espoir Ethan Cormont vise les Jeux Olympiques de Paris 2024. Étudiant en BTS management commercial opérationnel, le jeune perchiste a déjà signé plusieurs coups d’éclat.

En 2019, il bat le record de France junior (anciennement détenu par Jean Galfione) avec un saut à 5,62m. Mais il ne s’arrête pas là puisqu’un an plus tard, il bat son record personnel en atteignant la barre de 5,72m, avant de le battre à nouveau, d’un centimètre, une semaine plus tard. À ce jour, son record personnel se porte à 5,80m.

Il fait également partie des athlètes en convention d'insertion professionnelle (CIP) avec le Département. 

 


 

Marie-Divine Kouamé / cyclisme sur piste (US Créteil)

Marie-Divine Kouamé, espoir en cyclisme sur piste en vue des prochains Jeux Olympiques
À l’âge de 21 ans, cette spécialiste du 500 mètres en cyclisme sur piste possède déjà un palmarès qui en ferait rêver plus d’un.  Championne du monde junior en 2019, puis chez les élites en 2022, vice championne d'Europe en 2024... Rien n'arrête Taky Marie-Divine Kouamé qui espère bien agrandir son palmarès lors des Jeux de Paris 2024. 

« Je fonctionne avec amour. Les valeurs sportives, je pense que ce sont les plus belles valeurs qu'on peut développer en tant que jeune et même en tant que moins jeune » a-t-elle affirmé. C'est visiblement le meilleur carburant pour motiver la championne :


Alexis Jandard / plongeon 

Alexis Jandard, espoir en plongeon en vue des prochains Jeux Olympiques
Ancien gymnaste de haut-niveau reconverti dans le plongeon, Alexis Jandard rêve de s’imposer sur la scène olympique lors des Jeux de Paris 2024. Afin d’être prêt, cet athlète doit s’entraîner dix fois par semaine et 5 heures par jour.

Durant chaque entraînement, il effectue 80 plongeons et 400 saltos. En bref, d’ici Paris 2024 Alexis se sera élancé du plongeoir 60 000 fois, aura effectué 300 milles rotations et plongé jusqu’à 112 500 mètres de profondeur. 

Les autres actions