Conseil départemental

Conseil départemental

Développement durable

Objectif Climat : agissons maintenant !

Cela n’a échappé à personne, les événements météorologiques exceptionnels se multiplient depuis plusieurs années. Pour lutter contre les conséquences de ce dérèglement climatique, une prise de conscience des enjeux et des actions citoyennes s'imposent.

Pour atteindre l’objectif de -2°C, la mobilisation en Val-de-Marne est forte : Département, collectivités, services publics, associations, citoyennes et citoyens œuvrent au quotidien pour lutter contre le dérèglement climatique et protéger notre planète. Vous aussi, rejoignez le mouvement pour le climat en agissant maintenant !

Des solutions pour changer nos habitudes

Repenser ses comportements contribue à préserver la planète. Adopter un mode de consommation responsable c’est possible ! En commençant par des gestes simples, au quotidien : Se déplacer autrement ; réduire les déchets ; manger et cultiver autrement ; préserver l’environnement et maîtriser l’énergie

 

Sommaire

Se déplacer autrement

Réduire les déchets

Favoriser une agriculture locale et une alimentation saine

Environnement : redonner sa place à la nature en ville

Maîtriser l'énergie

Dans le Val-de-Marne, 60 % des 4,5 millions de déplacements quotidiens sont inférieurs à 2 km.

Se déplacer autrement 

Favoriser les mobilités douces

Les transports en communs, le vélo et la marche sont alors des alternatives écologiques à privilégier autant que possible. Favoriser le covoiturage lorsque les trajets en voitures sont inévitables.

Développer l’offre de transports et l’intermodalité

Agissons pour le climat

Un accès à des transports diversifiés en Val-de-Marne :

  • 262 km de pistes cyclables sont accessibles à travers un réseau de 22 itinéraires ;
  • 1200 places de stationnement pour vélos créées par le Département dans les stations de transports ;
  • Deux projets transport en cours :
    • Cable A televal en 2022 assurant la liaison Villeneuve Saint Georges-Créteil en 17 minutes
    • Métro Ligne 15 d’ici 2025 reliant Villejuif à Créteil en 10 minutes.

Réduire les déchets 

Le Département soutient et met en œuvre des dispositifs pour limiter les déchets :

  • 8 ressourceries et recycleries dédiées à la valorisation des déchets mais aussi des objets et à leur réutilisation ;
  • la prévention du gaspillage alimentaire et le traitement des biodéchets dans les collèges ;

  • une charte zéro déchets pour sensibiliser à l’achat en vrac et à l’utilisation de contenants réutilisables.

Le saviez-vous ? Un foyer val-de-Marnais génère 405 kilos de déchets par an.
29,5 % de ces déchets sont valorisés grâce aux actions de réduction, de réemploi et de recyclage engagées par le Département. Par exemple, le compost issu des bio-déchets des restaurants administratifs est utilisé pour alimenter la Roseraie du Val-de-Marne et la pépinière départementale.

Favoriser une agriculture locale et une alimentation saine

Le saviez-vous ? Le Val-de-Marne compte 53 exploitations agricoles dont 11 certifiées agriculture biologique. L’alimentation représente le deuxième poste d’empreinte carbone des ménages du Val-de-Marne. Le développement de l’agriculture locale, bio et solidaire dans les espaces départementaux contribue à rendre accessible des denrées qualitatives tout en réduisant l’impact environnemental.

Le Département valorise la consommation locale et raisonnée à travers :
•    le soutien de supermarchés coopératifs, épiceries sociales et solidaires, associations et groupements agricoles (comme les AMAP) ;
•    la mise à disposition de jardins partagés pour les cultures des Val-de-Marnais et Val-de-Marnaises ;
•    l’approvisionnement de la restauration collective des crèches et des collèges en denrées qualitatives et issues de circuits courts.

Environnement : redonner sa place à la nature en ville

En 20 ans, la superficie des espaces verts et naturels gérés par le Département a doublé pour atteindre 530 hectares de parcs, jardins et espaces naturels sensibles

Le Val-de-Marne bénéficie d’un cadre naturel vert riche en parcs et jardins. Des espaces essentiels pour se rafraîchir notamment lors de fortes chaleurs. Les actions départementales de préservation des ressources en eau, de la faune et de la flore participent à la sauvegarde de ces espaces naturels sensibles, menacés par le réchauffement climatique et l’activité humaine.

Préserver un cadre de vie agréable c’est :

  • favoriser l’infiltration de l’eau de pluie dans les sols ;
  • exclure l’utilisation de produits phytosanitaires dans la gestion des espaces verts ;
  • “renaturer” les espaces naturels en milieu urbain.

 

Maîtriser l’énergie

La lutte contre la précarité énergétique constitue un des enjeux forts de la politique de développement durable du Val-de-Marne.

Le saviez-vous ? Dans le Val-de-Marne, 65 % des logements sont peu isolés (construits avant 1975).

Le Département met en place des dispositifs utiles pour lutter contre la précarité énergétique :

  •     aides au paiement des factures d’eau et d’énergie ;
  •     financement de travaux de rénovation thermique ;
  •     accompagnement des ménages en situation de précarité (diagnostics et conseils).

Le Département s'applique également à réduire la consommation d'énergie de ses équipements départementaux en favorisant les énergies renouvelables. Le Val-de-Marne produit 40 % de la chaleur d’origine géothermique en France.

D'autres ressources pour se mobiliser en faveur du climat
Suivez-nous sur les réseaux sociaux avec le hastag #ObjectifClimat

Pour accéder à davantage de ressources, adresses et gestes du quotidien, inscrivez-vous à la newsletter Val-de-Marne en mouvement pour le climat.

Les autres actions