Conseil départemental

Conseil départemental

Enfance / Éducation

Bilans de santé dans les écoles maternelles

Chaque année, les services départementaux de la protection maternelle et infantile (PMI) se rendent dans toutes les écoles maternelles du Val-de-Marne pour réaliser un bilan de santé auprès des enfants de moyenne section. Le but est notamment de dépister des troubles de la vue, de l'audition, du langage ou encore des risques de surpoids.

Ces dépistages sont effectuées dans toutes les écoles maternelles du Val-de-Marne (écoles publiques et privées - sous contrat et hors contrat).

Réaliser un bilan de santé à l’âge de 3-4 ans permet de dépister les pathologies et les troubles sensoriels pouvant entraver la scolarité des élèves, notamment les troubles du langage.

Bilan de santé en école maternelle : qu'est-ce que c'est ?

Pour découvrir un bilan de santé pas à pas, suivez Priscillia Viret, infirmière puéricultrice à travers ce reportage vidéo. 

 

© Marianne Rigaux

Cet examen préventif comporte :

  • Des tests de la vision, de l’audition, du langage et de la psychomotricité.
  • La vérification des vaccins grâce au carnet de santé.
  • Un contrôle bucco-dentaire.
  • La surveillance du poids et de la taille.

Il est réalisé par un binôme paramédical, ayant reçu une formation spécifique, composé d'une infirmière puéricultrice et d'une auxiliaire de puériculture.

Les enfants, et les parents présents lors du bilan (ces derniers peuvent y assister), reçoivent des conseils de santé et si, nécessaire, sont orientés vers des médecins généralistes ou spécialistes (médecins de PMI, ophtalmologistes, dentistes, ORL, etc.).

Ce dépistage précoce participe à la bonne insertion scolaire de l'enfant et favorise une meilleure acquisition des apprentissages.

Un dispositif renforcé en Val-de-Marne

Le repérage et le suivi personnalisés des problèmes de santé doivent permettre de remédier aux inégalités face à l’accès aux soins, liées au contexte social ou familial.

Durant l’année scolaire 2018-2019, le dépistage a révélé au moins un problème de santé chez 39% des près de 19 000 enfants vus (caries, troubles visuels ou auditifs, retard de langage, surpoids, mise à jour de la vaccination...) .

Les élèves ont alors été orientés vers d'autres professionnels et professionnelles de santé :

  • 11% pour un trouble visuel,
  • 13,5% pour des caries,
  • 9,9% pour un retard de langage,
  • 2% pour des troubles de l’audition,
  • 1,2% pour un retard psychomoteur.

Le Département propose un accompagnement renforcé. À l’issue du bilan effectué à l'école, un compte-rendu écrit est remis aux parents.

Si un diagnostic complémentaire doit être réalisé en centre de PMI ou bien chez des médecins ou spécialistes, un suivi personnalisé des familles est réalisé. L'objectif est de veiller à la bonne prise en charge de l’enfant.

Ainsi, plus de 90 % des enfants consultent un médecin lorsqu'une orientation est faite par l’équipe des bilans de santé.

Les autres actions