Conseil départemental

Conseil départemental

×

⚠ Déconfinement : reprise d’activité progressive

Le Département du Val-de-Marne prend les mesures nécessaires pour assurer la réouverture progressive de ses services publics. Il souhaite garantir avant tout la sécurité du public et du personnel. Tenez-vous informés dans l'article régulièrement mis à jour.

Pensez à appeler le 39.94 avant tout déplacement dans les équipements départementaux.

Europe / International

Le Département et le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER)

Le Service des affaires européennes mobilise le Fonds européen de développement régional (FEDER) dans le cadre de différentes actions menées en faveur du développement solidaire et durable des territoires (recherche et développement, énergies renouvelables, innovation, protection de l'environnement, aménagement du territoire, etc.).

Fonds Européen de Développement Régional (FEDER)

Les projets soutenus dans le cadre du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER)

 

Rénovation pour une Cité des Métiers plus accessible, plus attractive et mieux adaptée aux besoins du territoire. 

La Cité des métiers du Val-de-Marne est un lieu d'information et de conseils sur les métiers, l'emploi, l'insertion professionnelle, la formation et la création d'activités. Depuis son ouverture en 2014, elle a déjà accueilli plus de 60 000 visiteurs. 

Construit en 1985 par Jacques Kalisz, le bâtiment bénéficie d'une architecture remarquable, mais se révèle fragile aujourd’hui. L'équipement rencontre des problèmes de corrosion, d'infiltrations et de variations thermiques importantes en particulier durant les périodes de fort ensoleillement. 

Depuis 2016, le Conseil départemental du Val-de-Marne réalise une rénovation globale du lieu. Les travaux concernent la structure porteuse, la couverture, le remplacement des centrales de traitement d'air, etc. Ainsi, les conditions d'accueil du public et de travail des équipes seront considérablement et durablements améliorées.

La qualité de la rénovation de l'isolation thermique permettra de rendre pérenne la construction, de réaliser des économies d'énergie et d'offrir un meilleur service public.

Le coût total prévisionnel de ce projet de rénovation s’élève à 1 856 1463, 38 €. Le cofinancement FEDER s’élève à un montant prévisionnel de 650 000 €. Le Département finance le projet à hauteur de 1 206 146,38 €.

 

Diffusion des savoirs par la culture numérique 

Le Département souhaite accompagner les jeunes, la communauté éducative et culturelle (enseignants, personnels de vie scolaire, animateurs d’Espaces Publics Numériques, bibliothécaires…) vers une véritable culture du numérique. Le projet vise ainsi à :

  • Favoriser la réussite éducative des jeunes, par l’accès à des contenus culturels et la participation à des pratiques numériques innovantes ;
  • Accompagner le déploiement des usages auprès des collégiens bénéficiant du dispositif Ordival, en proposant des contenus et ressources originaux ;
  • Proposer aux établissements de nouvelles actions et outils numériques dans le cadre du projet Educatif ;
  • Renforcer les liens entre les collèges, les collégiens et leur territoire, notamment avec les médiathèques : acteur culturel de proximité ;
  • Permettre aux établissements éducatifs et culturels de promouvoir davantage la participation de tous les habitants, même les plus éloignés des institutions.

Pour ce faire, des outils innovants sont mobilisés : déploiement de la plateforme "Eurêka" auprès des CDI des collèges, utilisation de tables Mashup, utilisation d’application Muséocubes…

Le coût total de ce projet s’élève à 397 783 €. Le cofinancement FEDER s’élève à un montant prévisionnel de 159 113 € (40%). Le Département finance le projet à hateur de 238 670 €. 

 

Projets concernant la lutte contre les inondations

Réalisation de diagnostics de vulnérabilité aux risques d’inondation des équipements départementaux

Le Département a souhaité engager une démarche globale de réduction de la vulnérabilité au risque Inondation des équipements dont il assure la gestion.La première phase de l’action consiste en la réalisation de diagnostics des équipements départementaux implantés en zone inondable.

Au regard du nombre d’établissements concernés, la réalisation des ces diagnostics s’échelonnera sur 36 mois à compter du 1er février 2017. L’objectif est d’atténuer les conséquences d’une crue sur le patrimoine géré par le Conseil Départemental du Val-de-Marne, et donc sur les missions de service public assurées par la collectivité (accueil de la petite enfance, la solidarité, l’enseignement etc).

Le coût total de ces diagnostics s’élève à 606 471 €. Il est cofinancé par le FEDER pour un montant prévisionnel de 205 077 € (33,81%), par l'État (fonds Barnier) pour un montant prévisionnel de 280 100 € (46,19%) et par le Département à hauteur de 121 294 € (20%).

Optimiser le fonctionnement du réseau départemental d'assainissement en période de crues par un outil informatique performant

Pour gérer son patrimoine, le Département a souhaité développer un Logiciel de Gestion des Crues, permettant de gérer en temps réel ces évènements et de faciliter la gestion des crues en temps réel.

Ce projet s'est déroulé sur une période allant du 1er juillet 2017 au 31 décembre 2018.  

Les objectifs poursuivis sont :

  • Faciliter, à l’aide d’un outil informatique, la gestion des crues (crues classiques et crues majeures) au sein de la Direction des Services de l’Environnement et de l’Assainissement ;

  • Fiabiliser le plan de mise en protection des installations liées au réseau d’assainissement départemental, et ainsi garantir une reprise du service public d’assainissement départemental le plus rapidement à la décrue ; 

  • Optimiser la gestion du réseau départemental d’assainissement avec un double objectif : limiter le risque de débordement des réseaux d’assainissement (inondations par les réseaux sur la voie publique et chez les particuliers) et les rejets d’eaux usées au milieu naturel.

Le coût total du projet est estimé à 223 735 €.  Le cofinancement FEDER s’élève à un montant prévisionnel de 111 867,50 € (50 %). Le projet est financé par le Siaap à hauteur de 39 374 € (17,60%) et par le Département à hauteur de 72 493,50 € (32,40%). 

Les autres actions