×

⚠ Déconfinement : reprise d’activité progressive

Le Département du Val-de-Marne prend les mesures nécessaires pour assurer la réouverture progressive de ses services publics. Il souhaite garantir avant tout la sécurité du public et du personnel. Tenez-vous informés dans l'article régulièrement mis à jour.

Pensez à appeler le 39.94 avant tout déplacement dans les équipements départementaux.

Europe / International

Coopération avec le Niger

Depuis 2006, le Conseil départemental est partenaire de la ville de Zinder au Niger autour de cinq axes prioritaires : eau et assainissement, santé, culture, éducation, appui à la décentralisation.

Coopération avec le Niger

L’intervention départementale au Niger témoigne de la volonté de porter une ambition en matière de solidarité internationale. Les projets menés tiennent compte des enjeux mondiaux actuels et s’inscrivent dans les stratégies nationales et locales.

 

Aussi l’action au Niger vise-t-elle :

-  la préservation de l’environnement et notamment la ressource en eau

-  la diminution des risques sur la santé publique 

-  La professionnalisation des services municipaux 

-  Le développement économique 

-  L’amélioration des conditions d’éducation et d’enseignement 

-  La valorisation de l’interculturalité.

 

Préservation de l’environnement et santé publique : le programme Facilité Eau 

Le programme européen Facilité Eau vise à construire des infrastructures pour renforcer l’assainissement et promouvoir l’hygiène auprès des habitants. Il aura des impacts positifs sur la santé, l’éducation et la dignité humaine. Il permettra aussi le développement socio-économique de la population, dans un environnement durable (réduction de la pollution des sols et des nappes, préservation de la ressource en eau). Les activités du projet jusqu’en 2019 :

 

L’assainissement de la ville

-          Construction de 110 latrines et douches dans les lieux publics et 865 latrines dans 143 écoles. Aménagement des latrines pour un accès équitable pour les femmes et les hommes

-          Organisation d’un service public de l’assainissement : recrutement, dotation en matériel et actualisation du cadre règlementaire municipal

-          Formation des agents communaux, élus et gestionnaires/gérants des équipements aux enjeux techniques, organisationnels et économiques de la filière assainissement

-          Equipement des agents communaux pour intervenir dans de bonnes conditions d’hygiène et de sécurité (masques, bottes, tenues de travail, etc.).

-          Etude pour le traitement et la valorisation des boues de vidange 


 

L’information et la sensibilisation

-          Auprès des habitants, dès le plus jeune âge : campagnes de sensibilisation aux bonnes pratiques en matière d’hygiène et d’assainissement

-          Auprès des opérateurs privés : information, concertation et formation de 146 maçons et vidangeurs sur la structuration de leurs activités, les enjeux sanitaires et environnementaux et les techniques de vidange/maçonnerie

 

Capitalisation du projet 

- Elaboration et diffusion de 3 livrets de capitalisation qui portent sur trois thèmes spécifiques :

  • Structuration et renforcement du secteur privé de l'assainissement 
  • Mise en oeuvre du service public d'assainissement : partenariat Nord-Sud pour relever le défi de l'assainissement à Zinder
  • Hygiène et assainissement en milieu scolaire

 

Budget prévisionnel global du projet : 3 160 208€.

Participation prévisionnelle du Département : 238 708€

Autres partenaires : Union européenne, SIAAP, Agence de l’eau Seine Normandie, pS-Eau 

 

 

 

Education et promotion de la francophonie

Pour améliorer les conditions d’éducation, le Conseil départemental intervient auprès de partenaires pour accompagner plusieurs projet :

-  Construction d’un collège pour 700 élèves et professeurs concernés (ouverture en octobre 2017) : travaux et accompagnement dans le fonctionnement quotidien.

-  Soutien éducatif pour 10 000 collégiens : dotation de mobilier scolaire et manuels scolaires, renforcement pédagogique pour 500 enseignants.

-  Accès à la lecture pour 15 collèges et 3 bibliothèques : dotation de presque 7 500 ouvrages neufs en langue française, formation des bibliothécaires et documentalistes.

Les autres actions