Europe / International

Le projet européen URBACT, réseau villes d’arrivée

Sur la période 2016 – 2018, le Département est membre du réseau URBACT, un programme d’échange d’expériences entre villes et administrations locales en Europe qui souhaitent partager leur savoir-faire et le diffuser auprès de tous les acteurs des politiques urbaines. L’objectif est d’améliorer la prise en charge des flux migratoires au niveau local.

Un réseau thématique sur la prise en charge des migrants

Chef de file : ville d’Amadora (Portugal)

Membres : Département du Val-de-Marne, villes de Dresden et Oldenburg (Allemagne), Messina (Italie), Patras et Thessaloniki(Grèce), Riga (Lettonie), Vantaa (Finlande), Roquetas de Mar (Espagne)

Le réseau se réunit régulièrement sous la forme d’ateliers transnationaux pour partager leurs actions et leurs bonnes pratiques. Portés à la connaissance de tous, ces projets locaux peuvent alimenter les plans d’actions des membres en vue de relever les défis liés aux migrations.

Création d’un groupe URBACT local dans le Val-de-Marne

En cohérence avec le projet URBACT, le Département pilote et anime un réseau de partenaires sur le territoire.

Membres du groupe local : Conseil départemental, office municipal des migrants de Champigny-sur-Marne, ville de Vitry-sur-Seine, Forum des ORganisations de solidarité Internationale issues des Migrations (FORIM).

Enjeux liés aux migrations

  • Coordonner les échelons locaux et nationaux tout en prenant en compte les contraintes budgétaires
  • Adapter les dispoisitifs aux situations individuelles hétérogènes chez les migrants : différents niveaux de qualification et de compétences, grand nombre de mineurs isolés
  • Accompagner l'intégration au niveau local : forte concentration de migrants dans certaines zones et communautés, manque d’infrastructures pour l’accueil,
  • Gérer la pression  sur les questions quotidiennes : logement, travail, éducation, santé, sécurité, etc.
  • Enjeux de cohésion sociale : lutte contre la xénophobie, les idées reçues et contre les discriminations à l’égard des primo-arrivants et des migrants installés, dérives vers le radicalisme, influence des médias.

Ateliers transnationaux sur la période 2016 – 2018

- Septembre 2016 : Dresde

- Janvier 2017 : Vantaa

- Mai 2017 : Thessalonique

- Septembre 2017 : Oldenburg

- Janvier 2018 : Val-de-Marne

Les autres actions