Conseil départemental

Conseil départemental

Le Conseil départemental adopte son budget 2022, un budget de redressement

mis à jour le 04/04/2022
Lundi 28 mars, l’assemblée départementale a voté le budget primitif de l’année 2022. Un budget responsable et ambitieux, marqué par la volonté de la nouvelle majorité d’assainir les finances de la collectivité tout en respectant les engagements pris devant les Val-de-Marnais, en vue de faire du Département du Val-de-Marne la référence en matière de qualité de vie en Île-de-France dans les 10 prochaines années.

 

Une situation financière très dégradée

Le vote du budget primitif 2022 s’est effectué dans un contexte incertain et imprévisible. À peine sortie de la plus grave récession enregistrée depuis la seconde guerre mondiale consécutive à la pandémie de COVID-19, l’économie française doit affronter une nouvelle crise consécutive à l’invasion par la Russie de l’Ukraine qui laisse présager une stagflation de l’économie française et une baisse du pouvoir d’achat des ménages.

Un contexte préoccupant qui s’ajoute à une situation budgétaire très dégradée pour le Département. Celle-ci se caractérise notamment par une épargne insuffisante et un niveau d’endettement trop élevé, rendant la collectivité structurellement fragile.

Taux d'épargne brute du Département du Val-de-Marne par rapport aux autres départements français
Taux d'épargne brute du Département du Val-de-Marne par rapport aux autres départements français

Autres éléments de contexte peu favorables : la progression soutenue des dépenses obligatoires ou contraintes et l’absence de compensation par l’État des charges de solidarité nouvelles, qui tendent à limiter les capacités d’action des Départements en faveur de la population.

Assainir et investir

Afin de tenir les engagements pris envers les Val-de-Marnais et de maintenir un haut niveau d’investissement, le budget 2022 a été construit en poursuivant un objectif clair : celui d’assainir et de redresser les finances de la collectivité.

Comment ? En assurant une maîtrise des dépenses de fonctionnement ainsi qu’une meilleure gestion de la collectivité, permettant ainsi de dégager d’importantes économies d’ores et déjà (-980 000 euros pour les dépenses de communication par exemple). Mais aussi en amorçant la décélération du recours à l’emprunt et le désendettement de la collectivité, avec un emprunt d’équilibre diminué de 14,1%.

Des actions fortes et ambitieuses

En 2022, plus de 1,4 milliard d’euros seront mobilisés en fonctionnement et 405 millions d’euros en investissement – un niveau d’investissement prévisionnel jamais atteint, en faveur du renforcement de l’attractivité du territoire et de l’amélioration du cadre de vie en Val-de-Marne.

Le Département poursuivra et intensifiera ainsi ses investissements dans les collèges, à hauteur de 80,3 millions d’euros, soit le premier poste d’investissement. L’accélération de la transition écologique aura également la part belle, au travers d’investissements dans les mobilités, le déploiement de panneaux photovoltaïques sur les bâtiments départementaux, les espaces verts, la qualité de l’eau, etc.

Focus sur le FS2i

En 2022, le fonds de solidarité interdépartemental d’investissement, ou FS2i, constitue la première source de subvention de l’investissement du Département, à hauteur de 32 millions d’euros (13 millions d’euros après déduction de la contribution due par le Département). Créé en 2019, le FS2I est un outil de développement et de solidarité puissant, par ses moyens, et inédit, par sa forme, qui permet de contribuer au financement de nombreux projets franciliens majeurs, à hauteur de 150 millions d’euros en moyenne par an.

Equilibre des dépenses et des recettes
Equilibre des dépenses et des recettes

Les marges financières dégagées grâce au redressement du budget départemental permettront également de mettre en œuvre de nouvelles actions en vue de faire du Département la référence en matière de qualité de vie en Île-de-France dans les 10 prochaines années.

Principaux postes du budget 2022
Principaux postes du budget 2022

Zoom sur les actions phares

Écologie

Ce premier budget place la transition écologique au centre des priorités du Département. Le plan 50.000 arbres, amorcé en 2021, sera poursuivi en 2022 avec l’objectif de planter 50 000 arbres dans le Val-de-Marne d’ici la fin du mandat, tant sur le patrimoine départemental qu’en soutien de partenaires volontaires.
>> 2,8 millions d’euros consacrés au plan 50.000 arbres en 2022

Sécurité

Autre action prioritaire, la sécurité. La première brigade départementale de médiation et de protection dans les collèges, issue du Pacte départemental de prévention et de sécurité voté le 18 octobre 2021, sera mise en place en 2022. Elle concrétisera l’engagement pris d’être aux côtés des chefs d’établissements pour sécuriser les collèges et permettre à nos enfants d’apprendre sereinement et paisiblement. Les travaux de sécurisation des collèges, en particulier de déploiement de la vidéo-protection, seront également renforcés.
>> 3,8 millions d’euros consacrés à la mise en œuvre de la brigade départementale en 2022

Emploi et insertion

Dans le cadre de sa nouvelle stratégie d’insertion, le Département va lancer au deuxième trimestre 2022 un kit de retour à l’emploi, destiné à soutenir les allocataires du RSA reprenant un emploi en leur permettant de faire face aux premières dépenses nécessaires à ce retour à l’activité. Il proposera un appui financier ainsi qu’un accompagnement à la prise de poste, et sera déployé en complément des aides existantes.
>> 400.000 euros consacrés au kit de retour à l’emploi en 2022

Déploiement de la vidéo-protection aux abords des collègesEquilibre des dépenses et des recettesTaux d'épargne brute du Département du Val-de-Marne par rapport aux autres départements français

Le budget 2022 : 1,866 milliard d’euros

Budget 2022 du Conseil départemental du Val-de-Marne
Budget 2022 du Conseil départemental du Val-de-Marne

Comment fonctionne le budget du Département ?