Le Conseil départemental adopte son budget 2016

Le Conseil départemental a voté son budget pour l’année 2016. Le Département souhaite maintenir les engagements pris devant les val-de-marnais en préservant un haut niveau des investissements.

Maintenir les engagements pris devant les val-de-marnais

Conformément aux engagements pris pour la mandature, le Conseil départemental engage la mise en œuvre de l’élargissement du nombre de bénéficiaires de la carte Améthyste. Les retraités non-imposables continueront à en bénéficier pour 25€/ an et, les retraités imposables pourront l'obtenir pour 35€/ mois, soit la moitié du coût normal.

D’autre part, l’étude de l’ouverture des 500 places supplémentaires en crèches départementales est en cours.

Préserver un haut niveau d’investissement

Parce que l’enjeu est essentiel en terme d’emplois, d’équipements et d’attractivité du territoire, le Département a souhaité maintenir ses dépenses d’investissement à un niveau constant par rapport à 2015 soit 335M€. Sur cette enveloppe, 200M€ sont consacrés aux dépenses d’équipement : entretien et réaménagement des 430 km de voirie départementale, participation à la création de nouvelles lignes de transports en commun (T9, Altival, Grand Paris Express...), aménagement du territoire et lancements de projets structurants, comme la Cité de la Gastronomie. Il maintient également sa politique en faveur de la rénovation et de la construction de collèges avec un budget d’investissement de 83 M€ en 2016 contre 73 M€ en 2015.

Procéder à une juste répartition des efforts

Pour l’année 2016, le Département entend baisser le budget communication (-1M€), internaliser des études projets, dématérialiser les factures, réduire la portée de certains événements et procéder à des efforts de gestion du personnel. L’optimisation du fonctionnement interne à l’institution permet en grande partie de combler le manque de 94M€ nécessaires à l’équilibre du budget, des efforts sont également demandés aux acteurs et habitants du territoire. Ainsi, les val-de-marnais sont sollicités avec une hausse de la taxe foncière de 5,8% soit moins de 30€/an supplémentaires pour 78% des ménages imposables (2,50€/mois). Enfin, les subventions aux acteurs de proximité connaîtront une baisse de 10 % (-3% pour les associations) mais le niveau global de ces dépenses (42,5M€) témoigne de l’ambition du Conseil départemental à soutenir les structures locales.

Soutenir le pouvoir d’achat

Le Département, fidèle à ses valeurs d’égalité et de justice sociale, assume ses responsabilités aux côtés des citoyens les plus fragiles. Ainsi, les dispositifs de soutien au pouvoir d’achat des Val-de-Marnais sont maintenus : remboursement de 50% de la carte Imagine R pour les jeunes, remise d’un chèque Solidarité de 30€ pour les plus défavorisés, distribution d’ordinateurs portables pour tous les collégiens de 6e, aide à la demi-pension...

 

Comptes administratifs