Le Conseil départemental adopte son budget 2017

Le Département a voté son budget pour l’année 2017. Malgré un contexte toujours plus contraint, il se positionne en acteur décisif du développement territorial et maintient un haut niveau d’investissement.

 

Maintien des investissements pour financer des projets

Nouveaux équipements, constructions de routes, transports en commun... Les élus départementaux ont choisi de maintenir un haut niveau d’investissement (335M€) pour continuer à développer le territoire, l’équiper en infrastructure et créer de la cohésion territoriale via un rééquilibrage est-ouest de l’agglomération val-de-marnaise. Maintenir le niveau d’investissement permet aussi de maintenir l’emploi sur le territoire.

De nombreux projets vont continuer, voir le jour ou s’amorcer en 2017, sur l’ensemble du territoire et pour la population val-de-marnaise dans toute sa diversité : déploiement de la fibre optique (sur le plateau Briard notamment), réaménagements de voirie, tramway T9, Grand Paris Express, amélioration des collèges, construction de logements, maison du hand… L’investissement permettra aussi au Département de continuer son action dans la gestion de l’eau, notamment pour construire des ouvrages de prévention des crues...

Soutien au pouvoir d’achat

Près de 24% du budget sont consacrés aux dépenses de solidarité (RSA, PCH, APA), aux aides aux transports (Imagine’R, Améthyste) ou à l’éducation... Le Conseil départemental a construit un budget défendant les politiques départementales totalement dédiées à la promotion des droits des Val-de-Marnais, au renforcement des solidarités et des dispositifs originaux permettant de soutenir le pouvoir d’achat (Ordival, aide à la demi-pension, villages vacances...)

Pas de recours à la fiscalité

Les efforts réalisés l’an dernier ont été poursuivis par l’administration qui propose un budget avec une augmentation maîtrisée dépenses de personnel (+0,8%) et des efforts de fonctionnement au global (-3,5%).
De plus, du fait des investissements des années précédentes, le Conseil département a fait du Val-de-Marne un territoire dynamique et attractif, où particuliers et entreprises viennent s’installer. Ainsi, la part départementale des droits de mutation à titre onéreux (les « DMTO », équivalent à une partie des frais de notaires lors d’acquisitions immobilières) est en augmentation, ce qui augmente en partie les recettes de notre institution.

Pour le budget 2017, les élus du Conseil départemental ont refusé d’avoir recours à la fiscalité et d’augmenter les impôts locaux, privilégiant des efforts de l’administration pour équilibrer le budget.

Engagements tenus

Les engagements pris pour le mandat devant les val-de-marnais ne sont pas remis en cause. Un travail est en cours pour la mise en place des 500 places en crèches supplémentaires et de l’extension de la carte Améthyste aux retraités imposables.

Pour la carte Améthyste, que le Département veut proposer à 35€/mois pour l’ensemble des retraités imposables, les négociations sont en cours avec le Syndicat des Transports d’Île-de-France.
Et dès 2017, les travaux d’une toute nouvelle crèche départementale vont être lancés pour ouvrir des places supplémentaires au Plessis-Trévise.

 

Budget 2017

Comptes administratifs de l'année 2016

(Voté le 26 juin 2017)

A lire aussi