Le Conseil départemental adopte son budget 2018

Lors de la séance du Conseil du lundi 26 mars, l’assemblée a voté le budget du Département pour l’année 2018.

Budget 2018

 

Vote d'un budget utile

 

Ce vote s’inscrit dans une incertitude institutionnelle où la menace pesant sur l’avenir de la collectivité est renforcée par un contexte financier contraint et affaibli depuis des années par la baisse des dotations générales de fonctionnement (soit une baisse cumulée de 207 millions d’euros depuis 2013).

Malgré ce contexte, le Département poursuit ses efforts de gestion avec la même détermination en faveur d’un service public départemental utile aux habitants et solidaire. 
  • 1, 7 milliard d’euros au service des Val-de-Marnais
  • 327 millions d’euros investis pour un service public durable
  • 126 millions d’euros de dépenses d’allocations de solidarité non compensées par l’état.

S’engager au service des Val-de-Marnais

Le Département poursuit les engagements pris auprès des Val-de-Marnais en accélérant la mise en œuvre de deux des actions phares de cette mandature : 

  • Construction de la 77è crèche départementale dans le cadre du plan de création de 500 places en crèches
  • Élargissement du forfait Améthyste à tous les retraités imposables depuis le 1er janvier 2018.

Investir pour développer le territoire

Nouveaux équipements, construction de routes, transports en commun... 327 millions d’euros seront investis pour continuer à développer le territoire, l’équiper en infrastructures, créer de la cohésion territoriale et y maintenir l’emploi.

De nombreux projets vont continuer, voir le jour ou s’amorcer en 2018, sur l’ensemble du territoire et pour la population val-de-marnaise dans toute sa diversité.

Soutenir le pouvoir d’achat des Val-de-Marnais

Le Département poursuit l’ensemble des politiques contribuant à la lutte contre les inégalités et au soutien du pouvoir d’achat des Val-de-Marnais.  >Cette volonté se traduit par différents dispositifs : 

  • Améthyste : 815€ d’économie par an pour les retraités non imposables (400€ / an pour les retraités imposables)
  • Remboursement de la carte Imagine R : 210 € d’économies par an pour les jeunes bénéficiaires
  • Chèque solidarité : entre 30 et 60 € par an pour 80 000 bénéficiaires

Le saviez-vous ?

Le Département consacre 54,4% du budget à la solidarité pour tous les âges de la vie.

Maîtriser le recours à la fiscalité

Si l’an dernier la fiscalité est restée inchangée, le contexte économique a conditionné une légère hausse des taux d’imposition départementaux (taxe sur le foncier bâti) pour 2018. 

Cette évolution de 3% représente une hausse de 10 à 40 euros par an pour 70% des ménages imposables.

Ce choix permet au Département de poursuivre l’ensemble de ses politiques publiques, notamment grâce au maintien de services de proximité (collèges, crèches, espaces départementaux des solidarités…). Depuis 3 ans, les efforts de gestion couplés à d’importants investissements favorisant l’attractivité du territoire ont permis un recours maîtrisé à la fiscalité.  

Les comptes administratifs 2017