Le Val-de-Marne poursuit son engagement dans la lutte contre les violences faites aux femmes

Mieux orienter les victimes et faciliter leur prise en charge : c'est l'objectif du nouveau protocole signé ce jeudi 28 juin 2018, entre le Département du Val-de-Marne, la Préfecture du Val-de-Marne et le Tribunal de grande instance.

En France, on estime à 223 000 le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans victimes de violences conjugales chaque année. Seulement 14% d’entre elles osent déposer plainte par peur de représailles. L’entrée dans le parcours judiciaire doit être facilité afin qu’elles soient reconnues comme victimes et qu’elles puissent commencer à se reconstruire.

Un circuit de prise en charge facilité

C'est justement pour répondre à cette absolue nécessité que le Conseil départemental s'engage sur un protocole qui aidera les professionnels à mieux répondre aux besoins de ces femmes et mieux les prendre en charge. Ce protocole, signé ce 28 juin, s’appuiera sur le réseau des vingt Espaces Départementaux des Solidarité (EDS), des 17 policiers référents locaux en commissariat, des 4 psychologues répartis sur le territoire, et des 15 réseaux locaux d’associations et de professionnels. Ce maillage important permet d'améliorer l'orientation et la prise en charge de ces victimes. 

Un engagement du Département depuis plusieurs années

 le Département agit

Le Département a à cœur de soutenir les victimes et de participer activement à la lutte des violences faites aux femmes, quelles qu'elles soient. En 2016, l’Assemblée départementale du Val-de-Marne a décidé d’en faire sa "grande cause départementale" et n'a cessé de renforcer ses actions depuis. Lors de l'année scolaire 2016/2017, le Département a financé un dispositif de lutte contre le cybersexisme dans les collèges du Val-de-Marne, piloté par le Centre Hubertine Auclert.

En 2016, le Conseil départemental a également accompagné une classe de jeunes filles du Lycée des métiers Armand-Guillaumin d’Orly sur la réalisation d'un film documentaire, "Victime pendant 5 ans", afin de sensibiliser les collégiennes et collégiens du Val-de-Marne. Par cette action, elles ont pu être actrices de la prévention en réalisant un support à destination des autres jeunes. Les actions du Département ne se sont pas arrêtées aux portes des collèges, puisqu'il a également financé les interventions de l'association Femmes Solidaires auprès de jeunes de 16 à 25 ans ayant quitté le système scolaire. 

 

En mars 2018, le département du Val-de-Marne a été récompensé par le prix ECVF (Élu·e·s contre les violences faites aux femmes) pour son engagement fort. Une distinction qui témoigne de l'utilité des actions de proximité entreprises par le Département. 

Liens utiles

Violences conjugales : des professionnels pour vous aider

Le Conseil départemental met à disposition des informations pratiques et utiles comme les...

A lire aussi