Solidarités

Les interventions collectives

Au-delà du suivi individuel, qui constitue la majeure partie de leur mission, les travailleurs sociaux des Espaces départementaux des solidarités (EDS) proposent des séances collectives, sous forme d’informations ou d’actions.

Les séances d’information sont ainsi l’occasion d’apporter des réponses à des questionnements récurrents, comme les modalités d’accès au logement, l’ouverture de droits au Revenu de solidarité active (RSA), le surendettement, la santé…

Les actions collectives se construisent, quant à elles, à partir des demandes et des besoins des publics rencontrés. Les séances constituent des espaces de paroles et d’échanges d’expériences, qui peuvent déboucher sur la mise en place d’actions concrètes. Elles sont basées sur la participation active de chacun, de manière à favoriser, par la transmission de savoirs, la confiance en soi et l’autonomie.

Les actions collectives se déclinent en 7 thématiques : économie, habitat, prévention éducative, prévention des violences conjugales, culture-loisirs, lien social, dynamisation.

Une dynamique de groupe

L’intérêt immédiat de ces interventions collectives est de mutualiser les moments dédiés aux informations intéressant le plus grand nombre d’habitants. Ces séances permettent ainsi d’approfondir les informations transmises au public et parfois de dégager du temps que les travailleurs sociaux peuvent consacrer à l’accompagnement individuel.

Le principal bienfait de ces actions réside dans la dynamique de groupe qu’elles enclenchent. Si les participants n’y trouvent pas nécessairement l’emploi ou le logement recherchés, ces actions contribuent à redonner à chacun toute la place qu’il mérite dans notre société.

Elles aident par ailleurs à lutter contre le sentiment de culpabilité qu’éprouvent certains face à des situations difficiles et à faire prendre conscience qu’ils ne sont pas seuls à y être confronté. La vie du groupe fait aussi et surtout (re)vivre des liens sociaux, conduit à la prise de parole, donne de l’assurance et favorise l’estime de soi.

Enfin, l’action engagée nécessite que chacun s’inscrive dans le projet, élabore des objectifs, prenne des décisions, agisse pour la réalisation concrète du projet. Cette confiance retrouvée dans ses propres capacités aide chacun à renouer avec une dynamique bien souvent perdue.

 

Retour en images sur le Forum des actions collectives en février 2013 : 

Les autres actions