Conseil départemental

Conseil départemental

Solidarités

Bien vieillir à domicile (chez soi, en résidence autonomie)

La personne âgée doit pouvoir demeurer et vivre au mieux dans l’environnement de son choix. Si elle choisit de rester à domicile, différentes aides existent pour l'accompagner.

Parmi les aides disponibles, les personnes âgées peuvent solliciter l'APA à domicile.

Pour rester à domicile, les personnes âgées ont besoin de conserver une certaine autonomie. Pour les aider dans cette démarche, il existe plusieurs dispositifs mis en place par le Département du Val de Marne. 

Le rôle du Conseil départemental

Le Conseil départemental est notamment en charge du versement de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) et de l’ASH (aide sociale à l’hébergement). Le Département est également en charge de l’autorisation et du contrôle des services d’aide à domicile, des résidences-autonomie et des EHPAD.

C'est le Département qui fixe les tarifs des prestations des établissements et services habilités. C’est aussi le conseil départemental qui délivre l’agrément aux accueillants familiaux pour les personnes âgées et les personnes handicapées.

 

Vivre à domicile : les différentes alternatives

Les résidences autonomie

La résidence autonomie est considérée comme de la vie à domicile, raison pour laquelle les locataires peuvent bénéficier de l'APA à domicile. La résidence autonomie accueille des personnes de plus de 60 ans valides ou autonomes (GIR 5 ou GIR 6) dans des logements individuels aménagés, à tarif raisonnable. Ces résidences proposent aussi des espaces communs dédiés à la vie collective. Ces résidences autonomie sont souvent construites au cœur des villes, à proximité des commerces, des transports et des services.

Ces résidences autonomie sont conçues pour accueillir dans un logement des personnes âgées qui ne peuvent plus ou ne veulent plus vivre chez elles.

Le coût du logement est modéré. Les tarifs sont disponibles dans l'annuaire en ligne. Le coût de l’hébergement est à la charge des locataires qui doivent payer un loyer faible, qui varie selon le lieu de la résidence-autonomie. Pour financer la résidence autonomie, diverses aides existent. Elles peuvent se cumuler. 

Pour le loyer et les charges, il est possible de demander une aide au logement auprès de la CAF sous forme d’APL ou d’ALS selon que la résidence est conventionnée APL ou non. Il est aussi possible de demander l’Aide sociale à l’hébergement auprès du Conseil départemental si la résidence autonomie est conventionnée ASH. Il est enfin possible de faire une demande d’Aide personnalisée d’autonomie à domicile appelée APAD

 

Accueil familial social

L’accueil familial social permet à une personne âgée ou en situation de handicap (seule ou en couple) d’être accueillie, à temps plein ou temps partiel, au domicile d’une personne agréé par le Conseil départemental. Installée chez l'accueillant familial, la personne accueillie bénéficie d’un suivi médico-social assuré par les services du Département qui vérifient régulièrement les conditions d’hébergement et de vie et émettent éventuellement leurs conseils.

L'accueillant familial est rémunéré pour cette prestation. L’accueillant familial est agréé par le Département pour une durée de cinq ans. Cet agrément est délivré après évaluation des conditions matérielles d'accueil. L'accueillant familial doit suivre une formation initiale et continue. 

La personne accueillie rémunère elle-même l’accueillant et peut solliciter des aides sociales : aide sociale à l'hébergement, APA à domicile, PCH, Allocation logement social (ASL) auprès de la CAF.

 

A domicile

Pour aider les personnes âgées à rester chez elles, différentes aides existent, comme l'APAD ou encore la téléassistance Val'Ecoute (voir plus bas).

 


 

Les principales aides pour le maintien à domicile 

L’Allocation personnalisée d’autonomie à domicile (APAD)

Le Conseil départemental est chargé du versement et du suivi de l’APA à domicile et en établissement. A ce titre, il attribue les aides et s’assure de la bonne prise en charge des personnes âgées. L’équipe médico-sociale du Conseil départemental accompagne ces personnes dans la définition de leurs besoins et des plans d’aide grâce à la grille AGGIR. Pour assurer le maintien à domicile, les personnes âgées autonomes peuvent solliciter l'APAD ou APA à domicile.

L’aide sociale

L’aide sociale à domicile ou en établissement constitue, avec l’APA, l’un des principaux postes de dépense du Conseil départemental. Elle apporte une aide financière aux personnes âgées.

La téléassistance Val’Ecoute

Afin de permettre à la personne âgée de pouvoir demeurer à son domicile, le Conseil départemental participe au financement de la téléassistance Val’Ecoute, en partenariat avec les communes du Val-de-Marne. Il propose également une écoute et un accompagnement psychologique 24h/24 et 7 jours/7.

Le forfait Améthyste

Le forfait Améthyste est accordé aux personnes âgées de 60 ans et plus sous conditions. Ce forfait à 25 euros par an permet de se déplacer dans toute l'Ile-de-France (réseaux Ratp, Optile et SNCF).

 

    Les autres actions

    Services et aides associés