Conseil départemental

Conseil départemental

Solidarités

Plan Autisme (2023-2028) : Le Département s'engage

Afin de mieux répondre aux besoins des personnes atteintes de troubles du spectre de l'autisme et leurs familles, le Département a fait de l'autisme la grande cause de la mandature. Un Plan Autisme départemental, élaboré avec la participation de tous les acteurs du handicap, couvrira ainsi l'ensemble du parcours de vie des personnes qui présentent des TSA.

Sommaire :

 

Qu'est-ce que l'autisme ?

L'autisme est un trouble du neuro-développement qui apparaît dès la petite enfance et qui évolue tout au long de la vie. Les caractéristiques de l'autisme varient d'un individu à l'autre, c'est pourquoi on parle de troubles du spectre de l'autisme (TSA). En effet, ces troubles peuvent être sévères (avec absence de langage et nombreux comportements hétéro ou auto-agressifs) ou avec de très hauts potentiels intellectuels (Asperger).

Malgré ce spectre très large, on constate systématiquement deux dimensions symptomatiques :

  • des déficits dans la communication et les interactions sociales ;
  • des comportements répétitifs et des centres d'intérêt ou activités restreints.

En général, ces signes s'accompagnent d'une hyper ou d'une hypo-réactivité sensorielle. En effet, les personnes autistes peuvent réagir de manière intense aux stimuli sensoriels (bruit, lumière, odeur...) ou, au contraire, s'y montrer peu sensibles. (source : www.craif.org)

 

L'autisme, grande cause de la mandature

À l'échelle nationale, les troubles du spectre de l'autisme (TSA) représentent environ 1% des naissances. Dans le Val-de-Marne, ce sont près de 6 500 personnes, sur les 115 000 ayant un droit à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) qui présentent un TSA : dont au moins 10% d'enfants.

Sollicité par des familles sans réponse ou solution j'ai décidé de faire de l'autisme la grande cause de mon mandat afin de répondre le mieux possible à leurs besoins - Olivier CAPITANIO, président du Département du Val-de-Marne

Parce que le diagnostic, l'accompagnement et l'inclusion de ces personnes restent des problématiques majeures, le Département s'engage afin de contribuer à trouver des solutions concrètes.
 

L'élaboration d'un Plan Autisme départemental

Élaboré avec la participation des aidants, des associations et de tous les acteurs du handicap, le plan Autisme (2023-2028) vise à faciliter chacune des étapes du parcours de vie des personnes présentant des TSA et de leurs aidants, en proposant des actions sur tous les champs utiles à leur épanouissement, tout au long de leur vie.

Par la suite, le suivi de ce plan se fera via un Comité d'experts composé : de personnes autistes, de proches aidants de personnes concernées et d'associations spécialisées.

 

Un plan d'action basé sur 4 priorités

S'appuyant sur les compétences départementales, le plan Autisme cible tous les âges de la vie (de la petite enfance à l'âge adulte) et s'organise autour de quatre priorités :

  • favoriser la connaissance des troubles du spectre de l'autisme par le grand public, par les professionnels, par les employeurs afin de changer le regard de la société sur les personnes concernées ;
  • encourager le dépistage précoce notamment au sein des 71 Centres de Protection Maternelle et Infantile (PMI) du territoire ;
  • faciliter le parcours des personnes présentant des TSA, de la scolarisation à l'embauche jusqu'au maintien dans l'emploi ;
  • renforcer la dynamique du territoire pour développer des solutions adaptées aux besoins et aux attentes de la population (créations de places, ouverture sur des bonnes pratiques repérées ailleurs, y compris à l'étranger, renforcement de la coordination médico-social/sanitaire).

Focus : des lieux de vie adaptés et ouverts pour favoriser le développement de l'autonomie

Parmi les difficultés quotidiennes auxquelles font face les personnes autistes ainsi que leur entourage, trouver des solutions d'accueil et/ou d'hébergement dans des structures médico-sociales adaptées est une des plus importantes.

C'est pourquoi le Département s'engage à créer, aux côtés de l'Agence Régionale de Santé (ARS), une plateforme autisme incluant des places en foyer de vie, en foyer d'accueil médicalisé (FAM) et en accueil de jour. Un projet nommé Archipel, porté par l'Institut Le Val Mandé a remporté l'appel à projets lancé conjointement par le Département et l'ARS en 2022.

Le Département participera également, avec l'ARS, à la création de Services d'Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés (SAMSAH) destinés aux adultes avec des TSA. Un appel à projets sera lancé en 2024.

Par ailleurs, le Département s'engage à favoriser la création d'habitats inclusifs accessibles aux personnes avec des TSA. Suite à l'appel à projets lancé en avril dernier, 26 projets ont été retenus, portés par 13 porteurs de projet et concerneront 200 places. Ils verront le jour d'ici à 2029.

A lire aussi

Les autres actions

Services et aides associés