Conseil départemental

Conseil départemental

Transition énergétique

La réduction des émissions de gaz à effet de serre

Pour lutter contre le dérèglement climatique, chacun peut agir. À son échelle, le Département mène une démarche engagée de réduction de ses propres émissions de gaz à effet de serre. 

Le Département a émis en 2013 près de 120 000 tonnes équivalent CO2. En comptabilisant ses émissions, il peut cibler ses interventions et mieux prendre en compte ce paramètre dans ses décisions. Ces émissions proviennent principalement : des infrastructures et superstructures (voirie, réseau d’assainissement et bâtiments) ; de la consommation d’énergie (surtout liée au chauffage) ; de la restauration (restaurants des collèges) et des achats de la collectivité comme le papier, le mobilier ou le matériel informatique.


Le Département gère de nombreux bâtiments : 106 collèges, 78 crèches, 82 centres de Protection maternelle et infantile, 20 Espaces départementaux des solidarités… Il cherche à réduire les consommations d’énergie de ces locaux et limiter ainsi ses émissions de gaz à effet de serre. Il réalise régulièrement des travaux améliorant leur efficacité énergétique (isolation, rénovation des réseaux, nouveaux modes de chauffage…) et en améliore la gestion (maintenance). Il a également le souci de leur sobriété en choisissant des équipements adaptés à chaque besoin. Il développe également l’utilisation d’énergies renouvelables avec 23 bâtiments départementaux raccordés au réseau de chaleur géothermique et, d’ici fin 2022, au moins 9 équipés de panneaux solaires.

Avec son Schéma Directeur de la Transition Energétique 2022-2027, le Département a décidé de mettre l’accent sur la rénovation énergétique des équipements existants afin de diviser par 7 les émissions de gaz à effet de serre du patrimoine bâti départemental par rapport à 2012 (année de référence).

Cette démarche de maîtrise de l’énergie s’applique à d’autres domaines que le bâtiment : déplacements (formation à l’éco-conduite…), équipements (micro-informatique) et éclairage des parcs et voiries. La réduction des émissions de GES passe également par l’optimisation des ressources consommées par le Département : que cela soit en termes de communication, de papier, de production de repas ou encore de produits phytosanitaires. Le recyclage, la dématérialisation, l’adoption de nouvelles pratiques, ou la mise en place de la restauration durable pour les agents, les crèches et dans les collèges sont autant de leviers mobilisés.

 

> Être une collectivité éco-responsable

Les autres actions