Vie associative / Citoyenneté

Observatoire de l'Egalité Femmes/Hommes

En 2000, le Département créait l'Observatoire de l'Egalité femmes/hommes. Objectifs : faire reconnaître les droits des femmes et lutter contre les inégalités. Renouvelée en 2016, cette instance politique adopte de nouvelles orientations, notamment sur la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes.

Au cours des cinquante dernières années, les droits des femmes et les mesures favorisant l'égalité ont trouvé des prolongements dans la loi. Néanmoins, les inégalités persistent : femmes et hommes ne participent pas encore de la même manière à la société, que ce soit dans la sphère politique, professionnelle, personnelle, associative ou citoyenne. Le Département, qui agit depuis sa création pour une société plus juste, solidaire, afin que l'égalité entre les femmes et les hommes soit réelle, a mis en place en 2000 l'Observatoire de l'Egalité. Cette instance politique a notamment impulsé la signature de la charte européenne pour l'égalité des femmes et des hommes dans la vie locale, et le vote d'un plan d'actions pour l'égalité, en 2010, visant à favoriser l'éducation à l'égalité, l'égalité d'accès aux droits, sensibiliser les publics, mettre en réseau les acteurs du territoire, etc.

De nouvelles orientations pour l'Observatoire de l'Egalité

En 2016, les objectifs, la composition et l'organisation de l'Observatoire et l'Egalité ont été modifiés pour mieux répondre aux enjeux de la parité femmes/hommes en Val-de-Marne. 

Ses objectifs sont désormais de généraliser une approche "intégrée" de la politique d'égalité femmes/hommes au sein de l'ensemble des actions de l'institution départementale, et de permettre à l'ensemble des partenaires de l'égalité du département de pouvoir contribuer à la réflexion et de favoriser la réalisation de projets partagés. La coordination du réseau d'acteurs déjà impliqués sera poursuivie.

La gouvernance de l'Observatoire change également. Un comité de pilotage est mis en place, présidé par Fatiha AGGOUNE, Vice-Présidente chargée de la jeunesse, de la vie associative, de l'Observatoire de l'égalité, de la lutte contre les discriminations et des droits de l'homme et des migrants. Il est composé de 14 élus, nombre qui permet de respecter la parité ainsi qu'une représentation des groupes politiques au sein de l'assemblée : 4 femmes et 4 hommes de la majorité, 3 femmes et 3 hommes de l'opposition.

La première réunion de travail du nouvel Observatoire de l'Egalité s'est tenue le 20 juin 2016
La première réunion de travail du nouvel Observatoire de l'Egalité s'est tenue le 20 juin 2016

Deux grands axes de travail pour 2016/2017

Le comité de pilotage de l'Observatoire de l'Egalité a donné un mandat de travail à deux groupes thématiques composés d'élu.e.s départementaux.ales, de représentant.e.s des directions départementales concernées, d'élu.e.s locaux.ales intéressé.e.s, d'associations et d'expert.e.s reconnu.e.s pour leur connaissance sur le sujet. Les deux groupes de travail présenteront leurs travaux lors de la conférence territoriale de l'Egalité, qui aura lieu au premier trimestre 2017.

Le premier thème de travail est celui de la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes. Il a été choisi dans la continuité du vœu voté à l'unanimité de l'Assemblée départementale, qui en a fait une "grande cause départementale" lors de la séance du 15 février 2016. Ce thème sera ponctué de nombreuses rencontres et d'événements entre septembre 2016 à février 2017. Ce groupe de travail est présidé par Fatiha Aggoune.

Le second thème, la lutte contre les stéréotypes sexistes, a été choisi lors de la première réunion de travail de l'Observatoire de l'Egalité. Ce thème fera l'objet d'un débat en ligne ouvert à tous via la plateforme de concertation ECDYS, actuellement en cours d'expérimentation au sein du Conseil départemental. Il est donc possible de donner son avis sur le sujet : les propositions et participations diverses seront étudiées par le groupe de travail pour compléter leurs réflexions et propositions. Ce groupe de travail est présidé par Josselin Aubry, maire adjoint de Fresnes et membre du Haut Conseil à l'Egalité.

L'expérimentation de la plateforme de débat en ligne a d'ailleurs reçu le label "Sexisme, pas notre genre!" décerné par le ministère des Droits des Femmes, qui mène une campagne nationale de lutte contre les stéréotypes sexistes.

Dans cette démarche de lutte contr les violences faites aux femmes, le Département a également accompagné des lycéennes d'Orly dans la réalisation d'un film témoignage sur les violences à l'école et le cybersexisme.

Un rapport faisant état de la situation de l'égalité entre les femmes et les hommes


Un rapport faisant état de l'égalité entre les femmes et les hommes dans le département sera élaboré chaque année
Un rapport faisant état de l'égalité entre les femmes et les hommes dans le département sera élaboré chaque année

L'administration présentera chaque année au comité de pilotage de l'Observatoire un projet de rapport annuel, à débattre à l'Assemblée départementale dans le cadre de la préparation budgétaire. Cette disposition, obligatoire à partir de 2017, est inscrite dans la loi pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes (loi n°2014-873). Sans cadre de référence précis, l'administration avait déjà établi un premier rapport pour 2015, comprenant trois parties : des données de contexte du territoire, des données en matière de ressources humaines propres à l'institution départementale et un bilan des actions menées à l'échelle du Département. Le rapport 2016 a été présenté en séance du Conseil départemental du 12 décembre 2016.

Les autres actions