Vie associative / Citoyenneté

Observatoire de l'Egalité Femmes/Hommes

Créé en 2000, l'Observatoire de l'Égalité femmes/hommes a pour ojectifs de faire reconnaître les droits des femmes et de lutter contre les inégalités. Au fil des ans, cette instance politique adopte de nouvelles orientations, notamment sur la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes et la lutte contre les inégalités liées à l'orientation sexuelle et au genre.

Au cours des cinquante dernières années, les droits des femmes et les mesures favorisant l'égalité ont trouvé des prolongements dans la loi. Néanmoins, les inégalités persistent : femmes et hommes ne participent pas encore de la même manière à la société, que ce soit dans la sphère politique, professionnelle, personnelle, associative ou citoyenne. Le Département, qui agit depuis sa création pour une société plus juste, solidaire, afin que l'égalité entre les femmes et les hommes soit réelle, a mis en place en 2000 l'Observatoire de l'Egalité.

Cette instance politique a notamment impulsé la signature de la charte européenne pour l'égalité des femmes et des hommes dans la vie locale, et le vote d'un plan d'actions pour l'égalité visant à favoriser l'éducation à l'égalité, l'égalité d'accès aux droits, sensibiliser les publics, mettre en réseau les acteurs du territoire, etc. Un plan d'actions spécifique contre les violences faites aux femmes a également été voté.


Les orientations de l'Observatoire de l'Egalité

Afin de travailler contre les stéréotypes sexistes et développer une culture de l’égalité, l’Observatoire intervient tout au long de l’année à la fois en interne, auprès des agents, et en externe, auprès du grand public notamment les collégiens. La démarche consiste à mettre en lumière les manifestations du sexisme qui passent trop souvent inaperçues tant elles sont fréquentes : les rendre visibles permet de les analyser et de les déconstruire.

L'Observatoire agit aussi contre les discriminations et notamment depuis 2020 contre les LGBT phobies suite à l’adoption de la charte LGBT de l’association "l’autre cercle" en juillet 2020.

Les objectifs, la composition et l'organisation de l'Observatoire et l'Egalité ont été modifiés pour mieux répondre aux enjeux de la parité femmes/hommes en Val-de-Marne. Ses objectifs sont désormais de généraliser une approche "intégrée" de la politique d'égalité femmes/hommes au sein de l'ensemble des actions de l'institution départementale, et de permettre à l'ensemble des partenaires de l'égalité du département de pouvoir contribuer à la réflexion et de favoriser la réalisation de projets partagés. La coordination du réseau d'acteurs déjà impliqués sera poursuivie.

La gouvernance de l'Observatoire change également. Un comité de pilotage est mis en place. Il est composé de 14 élues et élus, nombre qui permet de respecter la parité ainsi qu'une représentation des groupes politiques au sein de l'assemblée : 4 femmes et 4 hommes de la majorité, 3 femmes et 3 hommes de l'opposition.


Les axes de travail 

Cette approche implique la prise en compte de la situation des femmes et des hommes dans l’ensemble des politiques départementales. Cela se traduit par diverses actions. 

  • lutte contre les stéréotypes sexistes : signature et la mise en œuvre de la charte pour une communication publique sans stéréotypes de sexe, actions de sensibilisation menées auprès des élèves de collège... 
  • lutte contre les inégalités liées à l'orientation sexuelle et au genre : dans la continuité de son engagement pour une société plus égalitaire, le Département a signé en 2020 la charte LGBT+ de l'association l'Autre Cercle. Ce geste symbolique s’inscrit dans le combat contre toutes les discriminations et notamment celles fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre
  • lutte contre les violences faites aux femmes : en 2016, le Département a adopté un plan d’actions spécifiques toujours d’actualité avec par exemple, la mise à disposition de 20 téléphones dans le cadre du dispositif "Téléphone Grave Danger" pour protéger les femmes victimes, l'ouverture d’un centre d’hébergement d'urgence...

L’action départementale de lutte contre les violences faites aux femmes se structure particulièrement autour de quatre axes majeurs :

  1. Prévention et Sensibilisation
  2. Formation des professionnels
  3. Travail en commun et partenariat
  4. Prise en charge des victimes

 

Un rapport faisant état de la situation de l'égalité entre les femmes et les hommes

Un rapport faisant état de l'égalité entre les femmes et les hommes dans le département sera élaboré chaque année

 L'administration présente chaque année un rapport annuel à débattre à l'Assemblée départementale dans le cadre de la préparation budgétaire. En 2021, le rapport est présenté pour la sixième fois lors du débat budgétaire 2022 à l’Assemblée départementale. Il comprend notamment :

  • une analyse de la situation économique et sociale en matière d’inégalités entre les femmes et les hommes ; 
  • les actions menées par les services départementaux pour promouvoir l'égalité et lutter contre les violences faites aux femmes ;
  • des exemples d'actions développées auprès du personnel départemental notamment via le Plan d’actions pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Si la lutte contre les stéréotypes sexistes est partie intégrante de la politique RH, il s’agit aussi de lutter contre tous les préjugés et toutes les discriminations ; c’est dans ce sens que le Département a signé en juillet 2020 la charte d’engagement LGTB+ proposée par l’association "L’Autre cercle"


Quelques actions réalisées 2021 sous l'impulsion de l'Observatoire de l'égalité

La lutte contre les stéréotypes sexistes constitue l’un des axes de travail prioritaires de l’Observatoire de l’Egalité. En sensibilisant le personnel du Département ainsi que sa population, l’Observatoire lutte toute l’année contre les stéréotypes de sexes, ainsi que contre la LGBTphobie.

    Des actions destinées au grand public et aux jeunes

    • Le Conseil départemental a mobilisé l’Observatoire pour intervenir auprès des jeunes suivis par l’Aide à l’insertion suite à leur parcours auprès de l’Aide sociale à l’enfance. L’objectif était de les accompagner dans leur changement de perception des métiers de l’aide à la personne, trop souvent dévalorisés et perçus comme exclusivement féminins. En sensibilisant d’abord sur le sexisme et les stéréotypes de sexe, les jeunes rencontrés ont été amenés à se détacher de certains a priori et à revaloriser les métiers de l’autonomie ainsi que leurs propres compétences pour appréhender l’avenir avec plus de confiance.
    • L’Observatoire a été associé aux animations estivales du Département qui proposent des animations gratuites dans les parcs départementaux sur la période des vacances scolaires. En 2021, la thématique du sport était au cœur de cette initiative. L’Observatoire a donc proposé aux enfants et aux adultes visitant les parcs des activités sur la mixité dans le sport et la médiatisation des sportives.
    • Conférence départementale de l’égalité femme-hommes. Le 6 mai s’est tenue l’annuelle Conférence départementale de l’égalité. Cette 6e édition, organisée par visioconférence, portait sur l’égalité professionnelle. Elle offrait une mise en contexte globale de la thématique avant de présenter des exemples d’actions concrètes au sein des collectivités.
    • Une sensibilisation aux violences faites aux femmes est également mise en place tout au long de l'année, à travers des expositions, formations, soutien aux associations ou encore mise à disposition d'outils.

    Des actions destinées au personnel départemental

    En interne, auprès des agents, plusieurs initiatives ont eu lieu au cours de l'année 2021.

    • Dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes, l’Observatoire de l’Egalité a organisé en 2021, et comme chaque année, un évènement à destination des agents de la collectivité afin d’explorer une thématique sous l’angle de l’égalité femmes-hommes. Ce rendez-vous allie temps de sensibilisation et moment de convivialité et de partage.
    • Une exposition virtuelle avec l'aide du MAC VAL. Comme tous les ans, le musée d'art contemporain a participé en 2021 à l’initiative de la Journée internationale des droits des femmes en collaborant avec un artiste.
    • L’Observatoire a renouvelé au cours de l'été 2021 ses conférences. Donnant une place importante à la participation et à la discussion, ce cycle de conférences était l’occasion de prendre le temps de réfléchir collectivement sur des sujets d’actualité. Composé de trois séances indépendantes les unes des autres, ce cycle proposait d’échanger autour d’un sujet par axe de travail de l’Observatoire : lutte contre toutes les violences faites aux femmes, lutte contre les stéréotypes sexistes et lutte contre toutes les formes de discrimination.
    • A travers un parcours animé et participatif, les agents pouvaient découvrir quelques définitions de mots-clés lors d'un évènement de sensibilisation à la LGBTphobie qui a eu lieu le 17 mai 2021. L'occasion de suivre deux moments du quotidien où s’exercent parfois les LGBTphobies : le don du sang et le milieu professionnel.
    • Une sensibilisation aux violences faites aux femmes est également mise en place tout au long de l'année.

    Les autres actions