Vie associative / Citoyenneté

Observatoire de l'Egalité Femmes/Hommes

En 2000, le Département créait l'Observatoire de l'Égalité femmes/hommes. Objectifs : faire reconnaître les droits des femmes et lutter contre les inégalités. Au fil des ans, cette instance politique adopte de nouvelles orientations, notamment sur la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes et la lutte contre les inégalités liées à l'orientation sexuelle et au genre.

Au cours des cinquante dernières années, les droits des femmes et les mesures favorisant l'égalité ont trouvé des prolongements dans la loi. Néanmoins, les inégalités persistent : femmes et hommes ne participent pas encore de la même manière à la société, que ce soit dans la sphère politique, professionnelle, personnelle, associative ou citoyenne. Le Département, qui agit depuis sa création pour une société plus juste, solidaire, afin que l'égalité entre les femmes et les hommes soit réelle, a mis en place en 2000 l'Observatoire de l'Egalité.

Cette instance politique a notamment impulsé la signature de la charte européenne pour l'égalité des femmes et des hommes dans la vie locale, et le vote d'un plan d'actions pour l'égalité visant à favoriser l'éducation à l'égalité, l'égalité d'accès aux droits, sensibiliser les publics, mettre en réseau les acteurs du territoire, etc. Un plan d'actions spécifique contre les violences faites aux femmes a également été voté.

 

Les orientations de l'Observatoire de l'Egalité

Les objectifs, la composition et l'organisation de l'Observatoire et l'Egalité ont été modifiés pour mieux répondre aux enjeux de la parité femmes/hommes en Val-de-Marne. 

Ses objectifs sont désormais de généraliser une approche "intégrée" de la politique d'égalité femmes/hommes au sein de l'ensemble des actions de l'institution départementale, et de permettre à l'ensemble des partenaires de l'égalité du département de pouvoir contribuer à la réflexion et de favoriser la réalisation de projets partagés. La coordination du réseau d'acteurs déjà impliqués sera poursuivie.

La gouvernance de l'Observatoire change également. Un comité de pilotage est mis en place. Il est composé de 14 élues et élus, nombre qui permet de respecter la parité ainsi qu'une représentation des groupes politiques au sein de l'assemblée : 4 femmes et 4 hommes de la majorité, 3 femmes et 3 hommes de l'opposition.

Réunion de travail du nouvel Observatoire de l'Egalité
Réunion de travail de l'Observatoire de l'Egalité

 

Les axes de travail 

Cette approche implique la prise en compte de la situation des femmes et des hommes dans l’ensemble des politiques départementales. Cela se traduit par diverses actions. 

  • lutte contre les stéréotypes sexistes : signature et la mise en œuvre de la charte pour une communication publique sans stéréotypes de sexe, actions de sensibilisation menée sauprès des élèves de collège... 
  • lutte contre les violences faites aux femmes : en 2016, le Département a adopté un plan d’actions spécifiques toujours d’actualité avec par exemple, la mise à disposition de 20 téléphones dans le cadre du dispositif "Téléphone Grave Danger" pour protéger les femmes victimes, l'ouverture d’un centre d’hébergement d'urgence...
  • lutte contre les inégalités liées à l'orientation sexuelle et au genre : dans la continuité de son engagement pour une société plus égalitaire, le Département a signé en 2020 la charte LGBT+ de l'association l'Autre Cercle. Ce geste symbolique s’inscrit dans le combat contre toutes les discriminations et notamment celles fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre.

 

Un rapport faisant état de la situation de l'égalité entre les femmes et les hommes

Un rapport faisant état de l'égalité entre les femmes et les hommes dans le département sera élaboré chaque année
Un rapport faisant état de l'égalité entre les femmes et les hommes dans le département sera élaboré chaque année

 L'administration présente chaque année un rapport annuel à débattre à l'Assemblée départementale dans le cadre de la préparation budgétaire. En 2020, le rapport est présenté pour la cinquième fois lors du débat budgétaire 2021 à l’Assemblée départementale. Il comprend notamment :

  • une analyse de la situation économique et sociale en matière d’inégalités entre les femmes et les hommes ; 
  • les actions menées par les services départementaux pour continuer à répondre à l’urgence des situations des femmes victimes de violences pendant le confinement ;
  • des exemples d'actions développées auprès des agentes et agents départementaux notamment à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes avec des ateliers consacrés à la mise en œuvre d’une communication sans stéréotype de sexe.

Si la lutte contre les stéréotypes sexistes est partie intégrante de la politique RH, il s’agit aussi de lutter contre tous les préjugés et toutes les discriminations ; c’est dans ce sens que le Département a signé en juillet dernier la charte d’engagement LGTB+ proposée par l’association "L’Autre cercle"

Les autres actions

Contenus associés