Conseil départemental

Autisme : des solutions en matière de services d’aide à domicile

mis à jour le 13/11/2020

Vous êtes concerné·s par l’autisme pour vous ou un de vos proches ? Il y a un an, le Département vous sollicitait via une enquête pour mieux comprendre vos besoins afin de développer des Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD) spécialisés dans la prise en charge des personnes présentant des Troubles du Spectre Autistique (TSA).

autisme - pixabay - Andrea Don
autisme

Voici une partie des résultats de cette enquête révélant les besoins en aide à domicile pour les personnes présentant des TSA :

  • Environ 3200 personnes (enfants et adultes) présentant des TSA ont des droits ouverts à la MDPH. 
  • 399 personnes ont répondu au questionnaire soit un taux de réponse de 12,2%.
  • 93% des répondant·e·s étaient des aidant·e·s de personnes en situation de handicap ; les 7% restants des répndant·e·s étaient les personnes présentant des TSA elles-mêmes. 
  • Plus de 95% des répondant·e·s vivent à domicile ou au domicile des parents.
  • 2/3 des répondant·e·s se sentent concerné·e·s par l’aide humaine au quotidien, notamment pour un accompagnement pour prendre soin de la santé des personnes handicapées mais aussi pour l’entretien du logement ainsi que pour la préparation et la prise des repas. 
  • 1/3 des répondant·e·s souhaiteraient avoir accès à des activités sportives et de loisirs. 31% expriment également le souhait d’être aidé·e pour entrer en relation avec autrui, s’exprimer, se faire comprendre ou entendre.
  • Les besoins éducatifs engendrent également une forte attente en ce qui concerne la poursuite de la scolarité à la maison, tout comme le développement de l’autonomie dans les actes de la vie quotidienne et la stimulation de la communication. 
  • 1/4 des répondant·e·s expriment un besoin en terme de mobilité pour les déplacements à l’extérieur, notamment pour effectuer les trajets domicile-établissement ou pour se rendre aux rendez-vous médicaux. 
  • 1/4 des aidant·e·s aimeraient disposer, à la fois, de temps de répit et participer à des temps de formation et de sensibilisation au handicap.

En conclusion, 51% des répondant·e·s estiment avoir besoin d’un SAAD spécialisé de l’autisme. Alors que seuls 18% des répondant·e·s y font appel actuellement. 

Fort de ses résultats, le Département va lancer un appel à candidatures pour la création d’un service d’aide et d’accompagnement à domicile pour personnes porteuses de TSA. 

A lire aussi