Conseil départemental

Itinéraire de l'eau de tous les jours

mis à jour le 15/04/2021

Itinéraire de l'eau de tous les jours : voir ou revoir les conférences de l’Université Populaire de l’Eau et du Développement Durable (UPEDD).

Informations pratiques

Les conférences ont eu lieu du 26 janvier au 22 mars 2021

Nous utilisons un logiciel libre, BigBlueButton fourni et hébergé par Octopuce.
Pour toute information : UPEDD@valdemarne.fr

 

UPEDD saison 2020-2021, cycle 2

Itinéraire de l'eau de tous les jours

Ce cycle de l’UPEDD s’est intéressé à l’eau qui est au plus près des habitantes et habitants.

En guise d’introduction, nous avons interrogé un médecin membre du Haut Conseil à la Santé Publique : quels sont les risques avérés et les risques imaginaires encourus par celles et ceux qui utilisent cette eau tous les jours ?  L’eau étant un partage social, il semble que le compteur d’eau ait marqué un tournant dans l’histoire sociale, thème de la deuxième conférence. Puis, suivant son écoulement par gravité, nous nous sommes intéressés aux eaux qui sortent des habitations. Ne serions-nous pas dans la plus ancienne préoccupation de l’humanité ? Evacuer les déjections ?  Mais une histoire sans cesse renouvelée : et si recycler d’anciennes méthodes était l'avenir ? Mais la gestion de l’eau est devenue un gigantesque système technique, le cycle a été ainsi clôturé le 22 mars, sur le devenir de l’eau en ville : comment se prennent les décisions concernant les évolutions de la gestion de l’eau qui nous concernent tous ?

 

Les conférences

 

Mardi 26 janvier

Boire, cuisiner, se laver : RDV avec la qualité de l’eau  

Quels sont les plus grands risques liés à l’eau, sont-ils chimiques ou organiques ? Quelle est la perception sociale du risque ? Quels sont les défis pour une eau accessible et sans risques ?
Intervenant : Philippe HARTEMANN, professeur de santé publique à la faculté de médecine de Nancy, chef du service d'hygiène du C.H.U. de Nancy

Visionner l'enregistrement

 

Mardi 9 février

A quoi servent les robinets, ou l’intrigante invention du compteur d’eau.  

Le robinet qui ferme le flux et le compteur d’eau constituent une innovation importante dans la ville contemporaine : il remplace le caractère de bien commun de la ressource par le caractère d’un service marchand.
Intervenant : Bernard Baraqué, Directeur de recherches émérite au CNRS, CIRED (Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement).

Visionner l'enregistrement

 

Mardi 9 mars

Eloigner les déjections, un défi majeur pour l’humanité.

Histoire de l’assainissement, des traitements des eaux et des déchets, pour comprendre les déterminants de l’évolution des systèmes de gestion des excrétions humaines, depuis les sanitaires dans la sphère privée, jusqu’au devenir des boues d’épuration, résidu final du petit cycle de l’eau.
Intervenant : Emmanuel Adler, LEESU, École des Ponts ParisTech (ENPC)
et

Uriner utile. Retour vers le futur.

Techniques alternatives au tout-à-l’égout, pour la gestion des urines et matières fécales et leur valorisation agronomique. Un questionnement du système linéaire actuel du cycle de l’eau domestique, le gaspillage et le besoin de traitements. Pour le retour de l’eau à l’agriculture.
Intervenant: Fabien Esculier, Chercheur au LEESU, École des Ponts ParisTech (ENPC)

Visionner l'enregistrement

 

Lundi 22 mars

Journée mondiale de l'eau

Aujourd’hui plusieurs débats traversent la gestion de l’eau devenue un grand système technique partagé entre plusieurs niveaux de décisions. Des évolutions techniques ne doivent cependant pas cacher la question de la participation citoyenne. Savons-nous quelles sont les conséquences de chaque évolution technique ? Un des débats qui agite aujourd’hui les acteurs de l’eau est celui des dernières techniques promues avec l’ambition affichée de "fournir une eau pure, en éliminant au-delà des normes, déjà strictement respectées, tous les micropolluants comme les résidus médicamenteux ou les perturbateurs endocriniens", les techniques d’osmose inverse basse pression (OIBP).

Le débat proposé ici, est d’entendre trois postures différentes :

Intervenant : José Frédéric de Roubaix, Ingénieur des travaux publics de l’État - École des Ponts ParisTech, LEESU

Intervenant : Alban Robin, Direction Recherche & Développement et Qualité de l’Eau à Eau de Paris.

Intervenant : Edith Félix, co-présidente de la Coordination Eau Île-de-France.

Visionner l'enregistrement