Naissance et avenir de la baignade.

mis à jour le 16/04/2019

La baignade, une histoire du corps, du sport et des loisirs.

Informations pratiques

Mardi 28 mai 2019 à 19h30

Accueil avec apéritif artisanal, bio et local à 19h00  

Gare au Théâtre, tél: 01 43 28 00 50

13, rue Pierre Sémard, 94400 VITRY-SUR-SEINE

RER C, Station Vitry-sur-Seine

Réservation conseillée : UPEDD@valdemarne.fr

avec Georges Vigarello

Ancien professeur d'EPS, il est aussi agrégé de philosophie, directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales.

L’ensemble du travail de Georges Vigarello porte sur l’histoire des représentations et pratiques du corps. Les corps peuvent révéler, dans leurs trajets historiques, des changements majeurs de culture sinon de société. L’ensemble des ses textes et livres publiés, contribuent à une anthropologie historique du corps: les normes de l’attitude physique (Le corps redressé ), les normes du dégoût physique (Le propre et le sale ), les normes du mieux être et du mal être physiques (Le sain et le malsain ), ou de la violence (Histoire du viol ),  les apparences physiques (histoire de la beauté).

Bibliographie sélective :

  • 2011 - Histoire du corps en 3 tomes Éditions du Seuil, coécrit avec Alain Corbin, Jean-Jacques Courtine.
  • 2011 - Histoire de la virilité en 3 tomes, Éditions du Seuil coécrit avec Alain Corbin, Jean-Jacques Courtine.
  • 2010 - Les métamorphoses du gras : Histoire de l'obésité du Moyen Age au XXe siècle , Paris, Éditions du Seuil
  • 2000 - Histoire du viol du XVIe au XXe siècle , Paris, Éditions du Seuil
  • 2000 - Passion sport, Histoire d’une culture, Textuel
  • 1993 - Le Sain et le malsain, santé et mieux être depuis le Moyen Age , Seuil
  • 1985 - Le Propre et le Sale : L'hygiène du corps depuis le Moyen-Age , Paris, Éditions du Seuil

 

 

 

Résumé

La baignade a toujours existé mais elle était rare dans une population qui très globalement n’apprenait pas et ne savait pas nager. Deux changements majeurs vont se produire au XIXème siècle : une révolution d’hygiène qui donne à l’eau et en particulier à la fraîcheur une place qu’elle n’avait pas, pour renforcer les organismes; le loisir qui donne plus de temps pour se livrer à un certain nombre d’activités de plaisir et de détente. Deux changements qui ont eu une double conséquence: les rivières commenceront à être aménagées avec des espaces permettant la natation; une pédagogie s’installe au niveau du public des adultes et des écoles pour que la pratique puisse se diffuser et gagner la population.


Archives départementales du Val-de-Marne, photo non libre de droits


Archives départementales du Val-de-Marne, photo non libre de droits