×

En raison du mouvement national de mobilisation contre la réforme des retraites, l'accueil des services départementaux est susceptible d'être modifié. Nous vous invitons à vous renseigner en téléphonant avant tout déplacement. Merci pour votre compréhension.

Pollution atmosphérique: de quoi parle-t-on ?

mis à jour le 07/10/2019

Qualité de l'air dans les milieux urbains : quelles expositions et quelles inégalités d’exposition à la pollution Atmosphérique? Quelles mesures locales pour améliorer la qualité de l’air en ville?

Informations pratiques

Mardi 15 Janvier 2019 à 19h30

Accueil avec apéritif artisanal, bio et local à 19h00  

Maison des Sciences de l'Environnement - Campus centre, Université Paris Est Créteil (MSE/UPEC)

Suivre la rue Pasteur Valléry Radot (parking du palais des sports)

Métro ligne 8, Créteil-université

L'identifiant du média doit être le numéro du contenu.">https://www.youtube.com/watch?v=lRhKxSWBnOw&list=PLT2EcBlEUBXbDwdFLEsVQq...

 

 

 

Ce nouveau cycle de l’UPEDD s’attachera à présenter des données factuelles sur la pollution de l’air, les origines des polluants et les préconisations pour les résoudre, mais il sera question aussi de comprendre les enjeux de pouvoir qui s’affrontent depuis plus d’un siècle dans la lutte contre l’impact des pollutions. Cette première conférence est une rencontre avec un des laboratoires les plus pointus sur le fonctionnement de l'atmosphère et la qualité de l’air, le Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques (LISA).

 

Pollution atmosphérique : de quoi parle-t-on ?

En 2018, un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publié le 30 octobre, annonçait le chiffre de 600 000 enfants qui seraient tués par an dans le monde par la pollution de l’air. En France, l’Agence nationale de santé publique a estimé en 2016 que la pollution de l'air, notamment par les particules fines, était à l'origine de 48000 décès prématurés par an. La France est désormais poursuivie devant la cour de justice européenne pour dépassement des normes anti-pollution pour le dioxyde d’azote. Ces pollutions sont surtout issues des activités humaines, principale source de pollution atmosphérique. Les activités industrielles et agricoles, le chauffage domestique ou tertiaire, en général toute combustion de fossiles (essence, diesel, fioul, charbon) sont à l’origine de ces gaz et particules fines qui provoquent, à des degrés divers, des troubles respiratoires, maladies cardio-vasculaires, voire des cancers.  Mais en zones denses, urbanisées, le secteur des transports est un contributeur de premier rang, en raison de sa forte dépendance au mode routier et au pétrole. Par ailleurs la dépendance au véhicule individuel pour la mobilité quotidienne et les longs trajets reste très forte (plus de 65% des déplacements quotidiens). Alors, quelles solutions ? Quelles solutions au niveau technologique, indispensables, mais non-suffisantes ? Quelles solutions au niveau individuel et collectif, enfin au niveau réglementaire. Vaste débat !

ISABELLE COLL est Professeure à l’UPEC et membre du au Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques (LISA).

Dans cette première conférence de notre cycle, elle présentera les sources des principaux polluants affectant la qualité de l’air, leur évolution dans l’atmosphère et leurs impacts sur notre santé. Elle expliquera les situations d’exposition en milieu urbain et les inégalités qui en découlent. Elle abordera ensuite des solutions pour réduire sa propre exposition à la pollution de l’air et celle des autres, notamment dans un contexte urbain : Quelles mesures locales peut-on prendre ? Comment doit-on concevoir l'évolution urbaine ? Quels sont les instruments de réglementation dont on dispose ? Les Zones à faibles émission sont-elles une de ces solutions ?

Un cycle conçu en partenariat avec l’Observatoire des Sciences de l’Univers- Enveloppes Fluides : de la Ville à l’Exobiologie (OSU Efluve), qui accueillera les conférences dans l’amphithéâtre de la Maison des Sciences de l’environnement, récemment inaugurée sur le Campus de l’UPEC. Le cycle sera co-animé par le directeur de l’OSU Effluve et chercheur au Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques (LISA), Matthias Beekmann.

MATTHIAS BEEKMANN, Directeur de recherche au Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques (LISA) et directeur de l’Observatoire des Sciences de l’Univers- Enveloppes Fluides : de la Ville à l’Exobiologie – (OSU Efluve).

La protection de la qualité de l’air

Routes, autoroutes, aéroports …. Ces sources de bruit sont aussi des sources de...